Pourquoi Stallman n’est pas le bon représentant du libre

J’utilise souvent la “métaphore de la grenouille” : balancez une grenouille dans de l’eau bouillante, elle bondira hors de l’eau. Mettez une grenouille dans de l’eau froide, puis faites chauffer petit à petit, elle restera à se faire gentiment bouillir.

Une métaphore à la noix donc qui m’est venu à l’esprit quand j’ai vu les récentes photos de Richard Stallman et de l’APRIL contre les DRM : pour protester contre la récente légitimation des systèmes de verrouillage des données numériques (systèmes anti copies et autre – cliquez ici pour en savoir plus), Stallman est allé toquer à la porte de Matignon, une pétition de 165 000 personnes sous la main (quand même !), pour bien entendu se faire refouler. Ou, comment, en 5mn, gâcher une cause soutenue par plus de 150 000 personnes.

“bien entendu” ? Comment pourrait il en être autrement ? Dans cette république très institutionnalisée, comment trouver, du point de vue du gouverment, une légitimité à une bande de chevelus qui font le forcing pour tenter de barrer la route à quelque chose, qui, d’un point de vue du novice, va dans le bon sens (limiter les copies d’oeuvres d’artistes) ? Je suis d’assez près les actions de l’APRIL, et je les respecte profondément, d’autant plus que le président de cette association est une bonne connaissance à moi (Benoit Sibaud est un ancien de l’ISIMA, et de la même promotion que moi) ; mais je suis persuadé qu’ils font ici fausse route, à la jouer “actions commandos” et flashmobs. Ca ne sert même pas à attirer la presse, car Stallman n’est quasiment pas connu même de la presse spécialisée, hormis le petit univers dans lequel il navigue.

Richy vs CRS Cliquez ici pour d’autres photos

Qu’on ne s’y méprenne pas, je trouve a 100% que leur cause est juste : les DRM, sous couvert d’une protection propre, risquent d’être une vraie catastrophe pour la conservation des données à long terme et leur simple utilisation. Je prendrais pour exemple un disque de Radiohead que j’ai acheté récemment sur le net (je précise bien, acheté), et que je suis dans l’incapacité de lire, tout simplement parce que les fichiers sont protégés à un format que mon ordinateur ne sait pas lire. Je n’ai aucune autre possibilité que de mettre mon “disque” à la poubelle, ou de m’équiper pour plusieurs centaines d’euros avec un matériel permettant de lire les fichiers. Les papyrus égyptiens ont traversés les millénaires, et on ne sait même pas si une donnée acquise aujourd’hui sera lisible dans les années à venir.

Revenons en à nos moutons, ou plutôt nos grenouilles : je vais sans doute choquer un certain nombre, mais je ne trouve pas que mettre en avant des geeks, des barbus en toge et sandales de Jésus (je caricature à peine) pour défendre la cause du logiciel libre en général, et de lutter contre les DRM en particulier, soit une bonne chose. Richard Stallman est un personnage fabuleux et qui a donné sa vie avec honnêteté et passion pour défendre de justes causes, mais je suis aujourd’hui persuadé qu’on n’arrivera à rien dès lors qu’on arrivera à la tranche des décideurs, des grandes entreprises, et des gouvernements en particulier.

Je suis déjà allé à une conférence de Stallman : c’était un excellent souvenir, car le personnage est bon orateur, et sa passion transparait dans ses paroles (même si son discours s’avère sacrément répétitif, mais bon c’est un peu la stratégie voulue), mais qui avait il dans la salle ? Des convaincus, d’autres geeks ou nerds prêts à se prostrer et à faire bénir leur PC Windows-free (ce qui donne en prime au mouvement un air de secte, bonjour l’image…), et des curieux venus voir quasiment un “phénomène de foire”, voir de prêt à quoi ressemble un geek ultime, en attente des obligatoires piques contre Microsoft, et qui ne retireront jamais rien de la philosophie du libre, si ce n’est qu’ils pourront pomper leurs softs sans être emmerdés.

Stallman en tenue de scène, avec son disque dur 20 pouces sur la tête

Bah oui, c’est triste à dire, mais la société d’aujourd’hui à besoin de gens “propres sur eux”, qui ne dérangeront pas trop au premier abord, qui se feront accepter dans les réunions, les colloques, les “états généraux” des gouvernements, et qui, par leur volonté, leur passion à eux aussi, leurs convictions, parviendront – peut-être – à changer les choses. L’eau froide pour la grenouille, qu’on fera chauffer ensuite.

J’ai souvent remarqué que j’étais bien souvent mieux écouté, compris, et respecté, lorsque je venais a des réunions de travail en étant fringué “conforme” aux standards plutôt qu’en geek que je continue à être un peu, enfin, j’espère 😉

Simulation faite par ordinateur du visage de Richard Stallman sans barbe et après s’être coupé les cheveux

Bah oui, on parle de la cause des logiciels libres, et je vous parle fringues. Superficiel ? Sans doute. Hors propos ? Peut-être. Mais le monde du libre a vraiment besoin d’une vraie reconnaissance auprès des autorités. (à suivre…).

Déception

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2007 se dérouleront à Amiens. Dommage pour Clermont qui avait posé candidature avec un dossier qui tenait vraiment la route (et dans lequel je n’ai absolument pas trouvé le temps de m’investir, à mon grand regret).

J’espère que les esprits se remotiveront pour un beau dossier en 2008, car ce type d’événement serait vraiment bien pour Clermont, en Auvergne l’esprit “logiciel libre” a bien besoin de ça pour se développer 🙂

Bougnat Sans Fil

Une excellente initiative de la part d’une jeune association clermontoise (apparemment des étudiants, je ne les connais pas…encore 😉 ) : la mise en place de points d’accès WiFi gratuits dans la région !

Premier HotSpot dans un lieu stratégique s’il en est : le bar du Jardin Lecoq, le parc du centre de Clermont ! Je n’ai pas encore testé, j’espère que la portée de l’antenne est suffisante pour pouvoir se balader un peu dans le parc..

Il faut au préalable ouvrir un compte sur leur site. Je ne sais pas comment le service est financé, je vais tenter d’en savoir un peu plus…

Logiciel Libre à Clermont Fd

Un petit billet rapide en forme de pub-copinage pour compenser bien maigrement le fait que je n’ai absolument plus le temps de m’occuper de promouvoir certains trucs qui tiennent à coeur comme je le voudrais (halala, si on pouvait se cloner…) : l’association Linux Arverne est en train de boucler un dossier de candidature pour monter les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Clermont Ferrand, l’an prochain

J’aurai voulu bosser sur le dossier comme il se doit, mais pfff… les nuits sont déjà bien trop courtes !

L’article sur linuxfr

J’ai l’alim qui flambe…

Grosse frayeur ce matin, mon mac portable ne démarrait plus !

Bon, je vous vois déjà dire “ya la misère dans le monde, la guerre, les tortures, et le gars il dit que sa vie est traumatisée parce que son gadget est cassé!”. Oui bon d’accord, mais ya toute ma vie là dedans ! Et puis dans la série des “cordonniers les plus mal chaussés”, comme tout bon informaticien qui se respecte je lance des sauvegardes à chaque passage de la comète de Halley…

Bref, plus rien ne marchait ; fort heureusement, après avoir testé le biniou avec l’alim de Yoan, il s’est avéré qu’il ne s’agissait “que” du bloc d’alim qui était toukassé, sans même un coup de dent d’Amy dessus !

Un ptit coup de pub au passage au magasin FBX, à Chamalières, qui avait mon alim en stock, ouf ! Et pas merci à Apple, qui vend toujours son hardware au prix de l’or : 80 euros pour un pauvre transfo, ben euh ça fait un peu mal au derrière quand même !

J’en ai profité pour jeter un oeil au ptit nouveau de chez Apple, le MacBook Pro… miam miam ! c’est booo ! ça marche biennnn ! c’est cheeeeer !

Conf’ Web 2.0

Je m’aperçois que je parle finalement très peu de mon boulot sur ce blog, alors que ça prend une grande importance dans ma vie, ne serait ce que par le volume dans l’emploi du temps 😉

Semaine dernière chargée mais sympathique, avec jeudi après midi une conférence sur le thème du Web 2.0 pour le compte de la société Octolys, société de services dont je suis un des associés fondateurs.

La conf s’est très bien déroulée, je “rodais” pour l’occasion une nouvelle présentation généraliste sur le Web 2.0, en particulier les flux RSS, qui a reçue un très bon accueil, on devrait remettre ça bientôt… En attendant, vous pouvez télécharger le support de la formation (hélas uniquement en PDF, et pas dans la version d’origine réalisée avec le génial Keynote, d’Apple) en cliquant ici (attention, plus de 5Mo !)

Yoan était là pour présenter son bébé, Thélia, notre solution clé en mains d’e-commerce, et Romain Colas, un de nos voisins de palier de chez Ref’Man, nous a donné une initiation intéressante sur le marketing en ligne.

Fin d’après midi bien sympa aussi, puisque la conf’ était aussi l’occasion d’inaugurer Octolys officiellement, chose que nous n’avions jamais vraiment fait jusqu’ici ! (près d’un an après l’ouverture, il était temps…). Un excellent buffet, et une chtite fête, occasion pour Laurent de nous faire une démo de son matos son/karaoké, et pour Yoan de nous montrer une fois de plus l’étendue de ses grands talents de chanteur

Ca spécule dur…

Le 1er Avril 1976 naissait dans un garage Californien (histoire plus que connue…) une société créée par deux barbus dont le but était de rendre accessible l’informatique à des budgets “personnels” (je préfère dire ça plutôt que de parler de “grand public”, on en était loin!) : Apple était né.

30 ans après, les aficionados de la marque se demandent ce que leur firme préférée leur prépare… Des mises à jour d’ordinateurs existants ? Un nouvel ordinateur en série ultra-limitée, comme le Spartacus des 20 ans de la marque ? Rien du tout ?


Le Spartacus, premier ordinateur avec écran plat incorporé

Pour l’instant, rien n’a été annoncé, même pas une date de “Special Event” comme Steve Jobs sait si bien les faire…Faut dire que le 1er Avril tombe un samedi, grrr !


Steve Jobs en short sur Internet!!!

Bon allez, on prend les paris : de nouveaux iBook qui s’appelleront MacBook, et un iPod super spécial avec écran géant et qui préfigurera les iPod vidéo qui ne sortiront “vraiment” que bien plus tard. En tout cas Steve, pas de blague hein ! Pas de MacBook Pro 13 pouces tout de suite, parce que j’en veux un, et j’ai pas les sous pour l’instant !!

Et vous, vous pariez sur quoi ? Réponse dans quelques semaines…

La guerre des blogs a commencée

Aaaaaah un bon débat comme je les aime 🙂

L’auvergne n’est pas qu’un plateau de fromages, elle a une autre grande particularité depuis peu : elle est plutôt très dynamique du côté du net ! On a en effet la chance de pouvoir surfer sur un certain nombre de sites communautaires et personnels, blogs, forums, ou autres, grâce a quelques uns, on a réussi à palier le manque de dynamisme des médias officiels par le travail d’indépendants

Autre particularité internaute auvergnate : on doit avoir un des derniers journaux de la PQR (Presse Quotidienne Régionale) qui n’a toujours pas de site Web, faute entre autre à des négociations sur les droits d’auteurs qui ont trainé pendant des années.. Les choses se débloquent petit à petit, mais du coup un grand vide s’est formé, partiellement rempli par ces petits indépendants.

Les choses se corsent aujourd’hui un peu, avec l’arrivée des premiers essais officiels du groupe Centre France, mais aussi et surtout avec l’apparitions de “groupes”, informels certes, mais bien réels, pronant bien sûr tous l’interopérabilité et la collaboration (la fameuse “syndication” liée à la technologie RSS), alors que derrière ce cache-sexe se trouve une réelle difficulté à vraiment communiquer (et pas de gueguerre supplémentaire merci, vu de l’extérieur tous en sont au même point 😉 ).

Pour exemple, je vous invite a lire ce fil de discussion, particulièrement représentatif de cet état d’esprit.

Est ce navrant et dommage ? Est ce finalement inévitable voire une bonne chose ? L’esprit de compétition amène souvent à de belles choses, mais aussi parfois à une atmosphère et un état d’esprit pas toujours très sain… Personnellement, je me régale à pouvoir lire toutes ces contributions, je n’ai jamais été autant informé de la vie de ma région

Bon, et puis quand est ce que je pourrais m’abonner à un “La Montagne” en ligne ?

Intel Inside

Vous le savez peut être, les prochains ordinateurs Mac sortiront avec un processeur Intel… La grande question du moment est : quand ? Le salon MacWorld se tenant traditionnellement au mois de janvier est toujours l’occasion de grandes annonces de la part de Dieu Steve….

Pour moi, les MacIntel sortiront peut être bien en janvier, ou peut etre pas (ca tue, hein, mes opinions bien tranchées 😉 ), mais l’essentiel n’est pas là : sur toutes ses présentations récentes, Steve n’a jamais mis en avant les caractéristiques techniques, avec la stratégie qui lui a plutot bien réussi : “les gens ne comprennent rien a ca, il faut mettre en avant les nouvelles fonctionnalités, le reste n’est que de la tuyauterie”)

Souvenez vous de la présentation de l’iMac revC récemment : il mettait en avant Photobooth, Frontrow, la télécommande… les chiffres style “caracteristiques du cpu” étaient relégués sur un tableau en toute fin de la présentation, style “et, oui, en plus il est super rapide, bien sur”

Et j’ai l’impression qu’il en sera de meme pour les présentations a venir : il n’a AUCUN intéret a mettre l’aspect intel super en avant ; ca fait peur aux mac-addict classiques, et ca n’est pas vraiment un argument de vente pour le “consommateur lambda futur switcheur”, qui la plupart du temps ne sait meme pas que jusqu’ici les mac utilisaient une autre famille de processeur


Le passage a Intel était stratégique, et amenera certainement un gros plus a terme, mais, de la meme maniere qu’une bagnole qui passe d’un système d’injection classique a une génération de nouveaux injecteurs a rampe commune, autant ca change tout quand on conduit, autant pour vendre la bagnole il vaut mieux mettre en avant la finition intérieure ou le look de la carosserie

En juin dernier, la situation était tres différente, puisque le public était un public de développeurs, qu’il fallait convertir aux joies de la cross-compilation

Rosetta, Tiger, sont conçus pour que tout cela se passe de la manière la plus transparente possible, et si nouveautés il y a, il y a fort a parier que la partie intel ne sera pas mise en avant du tout. ptet aura t’on des portables super fins et léger, ptet un mac mini mediacenter edition, mais on nous servira de “l’amazing stuff”, des logiciels sympa, un iLife révisé…. et, en fin de présentation, dans le rituel tableau des caracteristiques techniques, la nature du cpu… intel, g5, apres tout quelle importance pour le consommateur, tant que les logiciels qui auront été présentés avant tournent rapidement !

Et, pour aller dans cette logique, pourquoi pas faire cohabiter sur du plutot long terme powerpc et intel….