Une nouvelle approche !!!

Une nouvelle approche publicitaire vient de débarquer sur notre support préféré : le web, youtube pour être plus précis.

Il s’agit d’une pub faite pour  tipp-ex, marque connue de tout les écoliers au monde. Là où réside la nouveauté est dans l’intéractivité apportée. En effet, c’est directement l’internaute qui choisit l’un des deux choix possibles de départ (je tue , ou je ne tue pas), bien vu de la part du publiciste qui surfe sur la vague écolo omniprésente de notre quotidien.

De là tout un florilège de fins possibles, toutes apportées avec beaucoup d’humour et toujours autant d’intéractivité puisque c’est l’internaute qui entre directement le “mot clé” déterminant.

Outre la réussite tant publicitaire que technique de cette pub, elle trace (je le crois) une nouvelle voix dans les modes de diffusion de promotion des produits qui nous entourent. Le spectateur devient acteur – une révolution dans ce milieu où les publicités passent en boucle sur nos écrans.

Il est asssez facile d’imaginer que dans un proche avenir la publicité sera :

  • multi-supports
  • intéractive
  • qualifiée (adaptée au public la regardant)

Imaginez alors le merveilleux champ de travail pour les industries de la publicité.

Je vous laisse le lien que vous attendez toutes et tous :

Débuter la “zik” par le web

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler des solutions disponibles sur le web pour apprendre à jouer d’un instrument (ou se perfectionner).
Tout d’abord, après une recherche de quelques minutes, je reste assez surpris du nombres de sites proposant des cours, des conseils, des tutos ….tout est là.
Reste donc à savoir si le contenu proposé est de qualité ou s’il s’agit simplement de Maurice entrain de gratter un peu au fond de sa cave. Et là de nouveau, le choc, pour une grande partie des sites, le contenu est clair, bien filmé, accessible…. Mon premier survol est donc ultra positif pour le quidam que je suis.

Les divers “supports”
Commençons par l’incontournable Youtube. Avec le temps Youtube, en plus de proposer le film de la famille Dupont se promenant dans la forêt un dimanche après midi, a vu sa communauté exploser. Certains ont alors commencé à proposer des tutoriels pour proposer leur savoir-faire et “aider” la communauté présente. Aujourd’hui, bons nombres de tutos photoshop, 3D Studio, développement …. Musique sont en ligne (sous forme de chaine de temps en temps) ; bien sur, il y a a boire et à manger mais en grattant un peu (sans jeu de mots) on trouve des choses quasi-professionnelles. Un exemple parmi tant d’autres : ilearntoplay sur youtube

Les forums : certains sont devenus incontournables : ex : jedebutealaguitare ; tout simplement la “bible” pour celui qui cherche des conseils. Le concept est simple et très pratique. On suit l’évolution de Stéphane qui débute la guitare. Il y a de tout ; conseils, vidéos, schémas ….

Les autres : Le site web “classique” (partochs, conseils, niveau de difficultés …) ex : Theozik
Bizarrement, ce n’est pas ces sites qui m’ont le plus intéressé. Ils reprennent des méthodes classiques d’apprentissage. Le coté humain n’existe pas et cela s’avère gênant (mais cela n’engage que moi)

Les lecons GarageBand : tout simplement Génial, complet, ultra-accessible. Encore une fois bravo Apple. Les cours sont parfaits. Mais c’est surtout le concept qui est génial. Vous avez dans votre soft musical (sur Mac) directement accès aux cours (piano ou guitare) . Les cours débutant sont gratuits . Vous pouvez accélérer le visionnage, revisionner l’ensemble, vous avez les notes joués (touches) illustrées juste au dessous. J’avais presque l’impression d’avoir un prof chez moi. Viennent ensuite les cours donnés par des grands noms (Sting, BonJovi, ….) , ces cours deviennent alors Payants mais imaginez vous avoir Sting dans votre salon. Il existe même un mode où l’on peut s’entrainer avec d’autres joueurs à travers le monde en ligne.

Quelles sont vos expériences de votre coté ? quels sites ? quelles méthodes de travail ?

Iphone Tree – ‘la suite’

goggles_landmarkIl est temps de reprendre l’article Iphone Tree que j’avais écris en septembre 2009.

Tout d’abord un grand merci pour vos commentaires sur ce sujet. Vos interventions ont clairement été dans le sens de ce que l’on souhaite amener JD et moi-même ; une synergie positive, une effervescence pour le projet et non pas centrée sur les personnes qui lancent l’idée.

Le dernier commentaire de Monsieur Cyril de Scopika met le doigt sur un point capital : “Google Goggles”

Google avec ce nouveau produit se lance dans la conquête de la reconnaissance visuelle sur mobile. Bien sûr, cela est annoncé sur Android mais d’après quelques infos dénichées sur le web, ce produit devrait prendre la forme d’une API. Le traitement pur mathématique se ferait donc sur les serveurs Google.

J’ai eu tendance au premier abord de me dire que du coup le projet (notre projet) Iphone Tree était “mort” dans l’oeuf mais finalement après réflexion, je vois deux issues :

  1. Google décide que cette fameuse API sera open-source et utilisable pour et par tous pour favoriser des applications de reconnaissance visuelle
  2. Google garde son petit jouet pour lui et ferme l’utilisation

Finalement , peut être que cette nouvelle va permettre à Iphone Tree de s’envoler ; en effet, si Google rend cette API open, il sera important d’être les premiers à l’utiliser et à proposer une application Iphone de qualité.

Dernier point, il est certain que d’un point de vue technique cela faciliterait très grandement les choses

Qu’en pensez vous ?

J’espère avoir de votre part autant de commentaires que pour la présentation de ce projet

“OK” or Not “OK”

Le billet aujourd’hui tourne autour du bouton OK.

Nous connaissons tous ce bouton par coeur, il est partout, il est tout le temps, il est “gris” (;-)) ;  mais finalement, a t-il encore lieu d’être aussi présent dans nos applications qu’elles soient standalone ou web .

Prenons, l’exemple simple, du bouton OK pour valider un formulaire : le fameux “submit”.

Finalement, coté code, aucun problème pour ne pas en mettre au profit d’appuyer sur touche entrée

Pourquoi donc le garder à toutes les sauces.

En fait, ce billet restera de manière volontaire ouvert à vos commentaires sur ce sujet. Je me suis ici contenté de vous poser cette question et attend avec impatience vos remarques

Web TV – “Toujours trop sérieuse”

J’interviens aujourd’hui pour amener un constat sur les web tv existantes en essayant d’apporter une solution au problème

Les premières Web TV sont nées il y a maintenant quelques années. L’engouement ne fut pas dès le début au rendez vous et même encore aujourd’hui les web Tv ne décollent pas vraiment.

Pourquoi ? une première réponse serait d’admettre que les gens n’ont pas le temps à consacrer à ce média nouveau !! Or , vu le temps passé par certains sur les réseaux sociaux, ce n’est pas une bonne piste.

C’est certainement parce que le contenu n’est pas intéressant : difficile à croire vu les émissions passées par les majors français comme TF1, M6 et autres france X …

Surement un problème de format alors : Aujourd’hui même le grand écran est permis , donc non !!

Il est fort de constater que les gens n’utilisent pas les web TV car elles ne se démarquent pas des émissions classiques des chaines hertziennes. A mon sens, nous avons essayé de séduire le consommateur avec des émissions identiques à celles des grilles de programmes des TF1 et autres.

Le support de diffusion étant nouveau, le public s’attendait à des émissions ” nouvelles”.

Les émissions sont sérieuses, très propres, très “construites” ; si l’on y réfléchit, les blogs (un vrai succès internet) sont peu construits, sont moches (généralement ) et pourtant sont simples, accessibles et ouverts à tous ; c’est cela qui a fait leur succès.

Depuis quelques temps, les choses changent et certains acteurs commencent à proposer un concept d’émissions très accès web (ex : diggnation, winetv …) ; le principe est simple, un mec dans son canapé qui vous parle comme à un pote pour vous présenter une info, un produit, …. cela a un triple intérêt :

– vous devenez proche des présentateurs et vous vous sentez impliqué

– le discours est accessible et complet

– mais cela reste des conseils de pros

Finalement , on retrouve la recette du succès des blogs sur la web TV.

Je pense qu’il faut forcément aller dans ce sens ; quelque chose de simple, implicatif, accessible, peu cher, voire gratuit …

Je pense également qu’il y a la place de se positionner sur ce secteur en gardant toujours en tête une régle simple :

une Web TV = une spécialité

Ex : une Web TV sur la pêche de la carpte, une Web Tv sur la pratique du badminton, …..

Une sorte de niche !!

Ce n’est certes pas une idée nouvelle en soit, malgré tout le fait de la voir comme un “blog TV” me semble relativement “nouveau” ; et bien sur aucun intérêt à proposer de l’émission 24/24 ; un format du type 3 nouveaux reportages d’une heure tous les 15j me semble intéressant

Finalement , un croisement subtil de la TV, de Youtube et des blogs persos

Même si finalement ce post n’est pas une nouvelle idée en soit, qu’en pensez vous ?  comment vous de votre coté, vous voyez le Tv de demain, la Tv du web ?

Qu’attendez vous d’un tel média ? en terme de qualité, quantité, ….. ?

Briser l’atom

Le format RSS, ou plutôt la façon d’utiliser le RSS, a bien du mal à s’imposer. Pour beaucoup, c’est même le parfait exemple d’une technologie géniale, aux possibilités impressionnantes, mais qui n’a jamais réussi à joindre le fameux camp du “mainstream”, celui qui ouvre les portes de la reconnaissance auprès du grand public.

Autant le RSS fait partie de ma vie “online” au quotidien, autant une large proportion d’internautes n’en utilise jamais, et se portent plutôt bien…

Les raisons compliquant “l’évangélisation” du RSS sont nombreuses, mais, dans les multiples petites complications à l’utilisation de ce standard, je me suis posé la question l’autre jour des flux “Atom”. Atom, c’est un format concurrent de RSS, apportant quelques petites améliorations intéressantes mais pas franchement transcendantes, de mon point de vue.

Or, lorsque je clique sur l’icône “RSS” à côté de l’URL, pour m’abonner à un flux, j’obtiens à chaque fois ou presque un petit menu m’imposant de choisir entre Atom et RSS. Quel intérêt pour l’utilisateur ? D’autant plus que la plupart des “RSS-readers” lisent les deux formats ? N’est ce pas amener une complication inutile pour pas grand chose ? Quel est l’intérêt aujourd’hui de continuer à “porter” les deux standards, alors qu’aucun n’apporte d’intérêt transcendant à l’autre ?

Vous utilisez Atom, de votre côté ? Vous y voyez un avantage particulier ? Ou vous ne verriez aucun inconvénient à ce que vos blogs ne proposent plus ce format ?