fbpx

Apple WWDC’13

Traditionnelle tentative de boule de cristal, une semaine avant la très attendue conférence développeurs d’Apple.

Bon, déjà, un petit rappel : il s’agit d’une conférence “pour barbus”, pas d’un Special Event comme ceux qui ont vu naître l’iPhone ou l’iPad. Il est donc hautement improbable que l’on voit apparaitre les nouveaux produits surprenants qu’on attend (que ça soit une montre, un téléviseur, ou je ne sais quoi).

Il faut plutôt s’attendre à un point complet sur les systèmes d’exploitation d’Apple (c’est même la seule chose déjà annoncée) :

  • iOS 7 et OSX 10.9 vont donc être présentés, probablement en version “beta” pour qu’ils soient ensuite testés tout l’été par les développeurs.C’est surtout du côté d’iOS qu’Apple est attendu au tournant, car c’est la première fois qu’on devrait voir la “patte” de Jonathan Ive, le designer matériel, sur le logiciel qui fait tourner les iPhone et iPad
  • OSX, s’il est moins tendance, mérite lui aussi quelques améliorations. Si la séparation entre deux systèmes d’exploitations distincts est toujours d’actualité, on n’en sait pas beaucoup plus sur la direction que veut prendre Apple pour le fonctionnement de ses ordinateurs.
  • Du côté du matériel, le plus logique est l’arrivée d’une mise à jour des ordinateurs portables. Sur la base des nouveaux chipsets Intel, on devrait voir apparaître de nouveaux MacBook Air et Pro avec de l’USB3… et surtout une autonomie largement étendue (on parle d’un coefficient x2 !).
  • En revanche, il est probable que les “anciens” MacBook Pro (non Retina, donc), n’évoluent pas ou peu
  • Dans les interrogations, on ignore si les Mac Pro vont avoir un successeur. Ils sont plus ou moins annoncés pour cette année, à moins qu’Apple change d’avis et décide d’abandonner cette gamme plutôt confidentielle
  • Enfin, on ne sait pas grand chose des “suites” logicielles, iLife et iWork, qui n’ont pas été mis à jour depuis respectivement 2 et 4 ans !

Les pistes sont donc nombreuses, mais les médias risquent d’être déçus par une suite de mises à jour sans grandes “révolutions”.