iPhone5 : le smartphone au sommet - JD and Co

iPhone5 : le smartphone au sommet

J’ai pris l’habitude de commenter ici les quelques événements proposés par Apple, mais j’ai bien failli déroger à la règle cette fois, tellement j’ai trouvé le “Special event” de cette semaine peu passionnant… Quelques notes en vrac, toutefois.

  • Apple est désormais bien trop gros et trop médiatisé pour maintenir une parfaite confidentialité dans ses projets. La plupart des détails et des visuels de l’iPhone 5 avaient été dévoilés par diverses fuites qui s’étaient avérées exactes. Là n’est plus l’essentiel dans la stratégie de communication d’Apple, mais force est de constater que ça gâche un peu le plaisir !
  • D’un point de vue matériel, difficile de dire que l’iPhone 5 est “décevant” tellement il tend à une perfection très Jobs-ienne. Plus fin, plus performant, plus abouti dans le moindre détail esthétique. Tout est amélioré dans cette nouvelle version… Mais rien n’est nouveau.
  • L’absence de NFC est la seule vraie déception du côté du matériel, par rapport aux rumeurs de cet été. Choix clairement stratégique plus que technique, amenant un paradoxe tout Apple-ien : La NFC n’est pas adoptée par Apple car elle n’est pas suffisamment diffusée, mais la NFC a besoin d’Apple pour être plus largement présente. Une impasse ?
  • D’un point de vue logiciel, c’est autre chose…. iOS6 ne présente aucune nouveauté par rapport à la présentation de juin dernier, et, signe de la pauvreté de cette livraison, aucune fonction n’a l’exclusivité du nouvel iPhone (comme c’était le cas avec Siri l’an dernier, ou FaceTime l’année précédente). Rien qui n’exploite vraiment la puissance du nouvel iPhone, aucune piste innovante du côté de l’interface utilisateur… Difficile de savoir où va Apple sur ces points pourtant clés, soit ils ont un projet “lourd” en cours de gestation, soit Android, qui a déjà rattrapé le retard des premières années depuis déjà quelques temps, risque de foncer loin devant…
  • Considération toute personnelle : je trouve personnellement l’iPod nano particulièrement laid, et c’est bien la première fois. Que son design ressemble étrangement au Nokia Lumia est déjà troublant en soi, mais on a surtout l’impression d’avoir affaire à un mauvais prototype de lecteur MP3. Difficilement explicable, d’autant plus que, là encore, le logiciel ne suit pas : on aurait espéré une version light d’iOS, avec la capacité d’afficher des applications, on doit se contenter d’un n-ième ravalement de façade du vieux logiciel des premiers iPod (avec, là aussi, un look discutable).
  • L’iPod Touch suit logiquement l’évolution de l’iPhone, avec un peu de décalage (écran de l’iPhone 5, processeur de l’iPhone 4S…). Un petit détail qui pour moi est symbolique de l’évolution des arbitrages chez Apple : l’optique de l’appareil photo dépasse largement du bloc de l’appareil. La qualité de l’appareil photo a donc été privilégiée au “look” d’ensemble, là où Jobs avait toujours arbitré dans l’autre sens. Progrès ou pas, difficile à dire, mais force est de constater que les choses évoluent…
  • Remarque encore une fois très subjective : le choix des couleurs de ces nouveaux iPod. Je les trouve pour ma part toutes très laides, tout en me disant que le choix d’une palette est typiquement la “touche” d’une direction vis à vis d’un designer. Est-ce un autre signe d’évolution ?

Peu importe les analyses, l’iPhone 5 est déjà annoncé comme un énorme hit, si l’on en croit les premiers chiffres de précommande. Ne pas prendre trop de risque et assurer le chiffre d’affaire semble le ton donné à ces nouvelles annonces. C’est clairement payant à court terme… Mais quelle suite ? Tous ceux qui étaient en attente d’une vraie innovation rongeaient leur frein depuis l’apparition de l’iPhone 4S, il y a un an. Il va falloir clairement attendre une année supplémentaire… A moins que les surprises viennent d’une autre gamme de produits à venir ?

8 réflexions au sujet de “iPhone5 : le smartphone au sommet”

  1. Ce que je comprends vraiment pas, c’est le fait qu’à l’époque de la sortie du 4S, Apple arrêtait pas de dire que Steve Jobs était quasi abonné absent du projet pour se focaliser sur l’iPhone 5 qui serait LA révolution !

    Et effectivement… comme cet article le dit, rien de transcendant à se mettre sous la dent avec cette évolution non-révolutionnaire du nouvel iPhone.

  2. Je te rejoins sur le fait qu’Apple devient une trop grosse boite pour garder ses projets confidentiels. Le fait que cette société soit devenue très grosse fait qu’elle commence à perdre son charme. Trop de gens consomment Apple, il est difficile maintenant de faire croire qu’Apple est la marque des précurseurs et un cercle fermé qui combat Big brother

  3. @master case : “Apple arrêtait pas de dire” ?? Quels communiqués de presse ? Apple, par définition, ne dit RIEN. Ce que tu évoques là étaient des articles de journalistes ou de bloggeurs, qui…spéculaient. Comme tout le monde (moi y compris !) lorsqu’on parle d’Apple

  4. Bein moi je suis peut être un peu isolée dans mon cas, mais j’ai déjà eu deux iPhone et je n’ai pas été séduite, et cet Iphone 5 ne me tente pas plus, peut-être plus tard si ils sortent vraiment un nouveau modèle différent…

  5. On attend la suite actuellement, avec le prochain event iPhone, et peut être la sortie simultanée d’un iPhone pas cher (iPhone 5C) et d’un iPhone 5S…difficile exercice d’équilibriste entre ces 2 terminaux…Difficile aussi de déterminer actuellement quelle est la stratégie d’Apple sur ce segment…

  6. L’iPhone 5 représente la sixième génération de Smartphones d’Apple. Tout est amélioré dans cette nouvelle version et je pense aussi que ce nouveau-né d’Apple serait la révolution sur le marché des Smartphones. Je vous remercie enfin pour cet excellent article.

Laisser un commentaire