Boule de cristal iPadienne - JD and Co

Boule de cristal iPadienne

L’excellente émission On Refait le Mac en fait son sujet de cette semaine : à quoi va bien ressembler l’iPad 3 ?

En complément de cette émission, voici quelques réflexions que j’ai pu me faire…

  • Il n’y a bien entendu pas d’espoir de voir le prix de l’iPad baisser : quel intérêt, alors qu’ils en vendent déjà plusieurs dizaines de millions à ce prix là ? On pourrait éventuellement imaginer une version 2 restant au catalogue avec un prix réduit, mais l’hypothèse me parait peu valable
  • L’écran sera probablement doté d’une résolution plus importante, sans atteindre le fameux “Retina” : la théorie à l’origine de ce terme étant qu’au delà de 300dpi, l’oeil n’est plus capable de distinguer un pixel d’un autre (l’iPhone 4 dispose d’un écran à 326dpi). Or, si l’iPad double de résolution (ce qui est le cas le plus probable), on n’atteindra pas tout à fait cette précision là.
  • En revanche, ce gain en précision sera à mon sens très appréciable, en particulier pour pouvoir consulter des PDF initialement prévu à un format A4 : avec l’iPad actuel, la pixellisation est trop visible pour pouvoir apprécier à sa juste valeur la lecture d’un magazine, par exemple
  • Difficile d’imaginer Apple “renier” son form factor, et proposer un iPad de 7 ou 8 pouces. De la même manière, l’écran restera définitivement en 4/3, ne serait ce que pour éviter de trop grosses refontes des applications existantes
  • L’iPad 3 sera sans doute l’occasion de décliner la fonction Siri sur un autre device que l’iPhone 4S. De quoi égayer les longues soirées d’hiver, à pouvoir parler à sa tablette !
  • L’appareil photo -médiocre- de l’iPad 2 gagnerait à évoluer… Mais est ce l’usage premier d’une tablette ? Autant je me suis servi (et encore, rarement) de la caméra frontale, autant l’appareil photo situé au dos ne m’a strictement jamais été utile.
  • Il est possible que l’iPad intègre la 4G en lieu et place de la version 3G actuelle. Personnellement, je n’ai jamais bien compris l’intérêt d’avoir un iPad “GSM-isé”, trouvant la solution du tethering depuis son téléphone plus raisonnable (il faut quand même un hardcore user pour avoir envie de payer un abonnement supplémentaire rien que pour son iPad). Néanmoins, iPhone et iPad partageant une bonne partie du hardware, ce serait une bonne nouvelle pour le futur iPhone 5
  • Est-ce que la présentation de l’iPad sera également l’occasion de découvrir iOS 6 ? Ou bien faudra t’il attendre la sortie de l’iPhone ?

En relisant ma liste de points, je me rend compte qu’il est -à priori- difficile d’étonner désormais du côté du matériel. Les prochaines grosses évolutions sur le marché des tablettes se feront sans doute plutôt sur le logiciel, où tout est possible, surtout avec le hardware à disposition…

Laisser un commentaire