fbpx

FreeBox v6 : la SetTopBox ultime ?

Même si le phénomène est franco-français, difficile de passer à côté des annonces de Free d’aujourd’hui : la très attendue 6ème version du boîtier estampillé Free est sorti, et ne déçoit pas : BluRay, NAS, interface revue… D’autres ont déjà fait un descriptif complet de la bête, vous pouvez donc les (re)lire pour avoir une vision complète de ce que propose l’engin.

Je rajouterai juste quelques remarques “en vrac” :

  • Xavier Niel a bien suivi le conseil de Steve Jobs : pour réussir sur ce marché, il faut impérativement qu’il n’y aie qu’un seul boîtier sous son téléviseur. Exit donc le lecteur Bluray, l’AppleTV/GoogleTV, voire même la console de jeu : tout doit venir du même boîtier, depuis le décodage des émissions broadcastées jusqu’aux fonctions interactives
  • La fonction de stockage est redéployée sur la “box” d’origine, qui sert de modem. Ce stockage étant maintenant ouvert à d’autres fonctions que la vidéo, via les fonctions NAS, c’est logique.
  • Pas convaincu en revanche par l’IHM. On sait encore peu de choses de l’interface utilisateur, par contre la télécommande, même simplifiée, risque de ne pas satisfaire tout le monde. Les capteurs de type giroscope laissent néanmoins la perspective d’évolutions intéressantes
  • Le “Store” d’applications est une voie prometteuse, à voir dans quelle mesure les applications peuvent interagir avec des émissions : pouvoir faire des surimpressions par dessus l’image, par exemple, pourrait amener des idées bigrement intéressantes.
  • Le CPU utilisé, le tout nouveau Atom SodaVille d’Intel, est assez puissant pour décoder du 1080p (adieu AppleTV ?)

En tout cas, Free frappe fort, et on n’a finalement qu’un regret : que cette offre soit autour d’un FAI, et pas plus globale. Même si Free est une entreprise florissante et dont le nombre d’abonnés va croissant, la cible reste limitée, et peut devenir un frein pour d’éventuels développeurs envisageant de s’investir dans le “FreeStore”.

Du point de vue du marché Français, l’écart se creuse entre Free et ses concurrents, techniquement parlant, et la nouvelle box de SFR, bien que sortie il y a quelques jours, a déjà terriblement vieillie. Quant à Orange, dont la prochaine LiveBox est annoncée sous peu, on peut imaginer que les sueurs froides sont de la partie depuis ce matin…