Et le broadcast dans tout ça ? (Part 2) - JD and Co

Et le broadcast dans tout ça ? (Part 2)

Rapide suite à mon précédent article, après avoir lu un sondage très intéressant, décrypté chez Techcrunch. On y apprend que la consommation de vidéo se répartit de la manière suivante :

  • 52% de TV “en live”
  • 14% en visualisation de DVD
  • 12% issu d’un enregistreur numérique raccordé à sa liaison câble ou satellite (le sondage étant US, il faudrait pondérer ici ce taux, en l’absence de “TiVo-like”)
  • les autres sources représentent toutes moins de 10%, qu’il s’agisse de VOD par satellite, de streaming sur Internet, etc…

Le sondage fait également apparaître que la tendance évolue avec les âges : en toute logique, les plus jeunes générations consomment beaucoup moins de TV que leurs ainés.

Quelles leçons tirer de ce sondage ? On peut raisonner avec une vision “verre à moitié plein/vide” :

  • Soit en constatant, ce qui est indéniable, qu’Internet joue encore un rôle très mineur (si on rajoute “online source” et des services de type Netflix, on n’atteint même pas les 15% de volume de vidéo consommée) comparé à la bonne vieille télévision
  • Soit en se disant qu’une immense partie du marché reste à conquérir, et que les générations qui arrivent vont aider puisque beaucoup plus ouvertes que les plus agées.

Je rajouterai deux  réflexions personnelles :

  • Les ainés consomment moins de vidéo “en ligne”. Mais est-ce par méconnaissance d’Internet ou déficience d’équipement (c’est de moins en moins vrai), ou par recherche d’un confort d’utilisation (il est beaucoup agréable de regarder un film tranquillement sur son canapé, sur grand écran) et de mode de vie différent (un jeune ira plus facilement regarder une vidéo tout seul dans sa chambre, sur son petit ordinateur portable)
  • Le dernier schéma est pour moi le plus édifiant : pour la consommation d’une vidéo, la TV est mentionnée à 96, là où l’ordinateur le “mieux placé” (le portable) ne fait que 40% ! Autrement dit, le marché et le potentiel est immense pour qui saura concevoir une offre TV cohérente utilisant les technologies web du moment.

Bon, elle arrive, cette GoogleTV ? 🙂

1 réflexion au sujet de “Et le broadcast dans tout ça ? (Part 2)”

  1. J’aurai tendance à être d’accord avec toi concernant tes deux réflexions personnelles 🙂 !
    Sachant que l’on peut maintenant également regarder les émissions en Replay sur internet et avec les box maintenant également sur la télé, non ?

Laisser un commentaire