Un AppleTV à $99, comment et pourquoi faire ? - JD and Co

Un AppleTV à $99, comment et pourquoi faire ?

C’est une rumeur qui courait en fin de semaine dernière : Apple sortirait (peut être en Septembre, avec les nouveaux iPod) une nouvelle version de l’AppleTV, très différente de la précédente :

  • Plus de disque dur
  • Un look d’iPod sans écran (pas un Shuffle, quand même 😉 )
  • iPhone OS 4
  • Et surtout, un prix de $99 !

Que manque t’il à l’AppleTV ?

Ce “hobby” d’Apple n’a jamais vraiment décollé. Les facteurs sont nombreux, mais on peut citer :

  • Plateforme trop fermée, dont on fait rapidement le tour. L’absence d’applications et d’extensions fait que bonne partie des possesseurs de ce device le “hackent” pour installer des systèmes plus complets, tels que XBMC. Pas très mainstream tout ça…
  • Contenu encore trop faible, l’iTunes Store est encore naissant sur du contenu vidéo, en particulier en Europe
  • Non connectivité : l’AppleTV est une usine à contenus, là où le consommateur cherche de plus en plus d’interactivité, de liaison avec ses services web, etc…
  • Basé sur MacOS X, l’AppleTV actuel est trop cher, car son hardware doit être celui d’un ordinateur à part entière

Il était donc judicieux de suivre une autre piste, moins onéreuse, mais surtout plus ouverte en terme d’applications… iPhone OS apparaît donc très pertinent !

Comment atteindre un tel prix ?

La réponse est simple : réutilisation d’électronique existante et largement rentabilisée.

Prenez un iPod Touch (les prochains, tant qu’à faire, avec un processeur Apple A4). Enlevez lui l’écran, la moitié de sa mémoire, rajoutez un port HDMI, et le tour est joué ! Un iPod Touch coûte actuellement $199 en version 32Go, dont une bonne partie pour l’écran tactile et pour la mémoire Flash. Un rapide calcul rend donc ce prix de $99 atteignable.

Quel usage ?

Un tel périphérique, s’il existe vraiment, n’a de sens qu’intégré à toute une chaîne numérique :

  • Un usage “cloud”, c’est à dire avec des données déportées sur le réseau : soit via un stockage sur le Net, soit sur une TimeCapsule accessible en WiFi.
  • Un périphérique de pilotage. Une télécommande de type Apple Remote risque de vite atteindre ses limites avec une interface “à la iPhoneOS”. Peut on imaginer un pilotage directement depuis l’écran de son iPhone ou de son iPad ?
  • Un Store. Là, on peut faire confiance à Apple pour proposer une monétisation très poussée du contenu, qu’il s’agisse de musique, de vidéo ou encore d’applications. Je rajouterai simplement qu’un usage limité à un Store rendrait quand même ce périphérique bien moins intéressant qu’un GoogleTV plus ouvert…

Quel périphérique d’entrée ?

Je vois trois solutions possibles :

  • Une simple Apple Remote, qui, comme je le disais, m’apparaît assez restrictive face à la richesse potentielle d’applications “à la iPhone”
  • L’utilisation d’un périphérique tierce. L’iPad apparaitrait idéal, puisqu’on est censé déjà l’avoir à portée de main depuis son canapé. Mais à 499 euros la version de base, ça fait cher la télécommande !
  • Tout autre chose. Une sorte de Wiimote permettant de “pointer” sur l’écran serait peut être adaptée ! On peut faire confiance à Apple pour continuer à innover sur le secteur des interfaces utilisateurs.

Une démarche cohérente

Une fois encore, je ne sais pas du tout si cette rumeur s’avérera réelle. Toutefois, elle rentrerai complètement dans la démarche d’Apple d’offrir un écosystème complet :

  • Une généralisation du principe du “Store”, permettant d’accéder en un clic à des contenus très divers
  • Une présence sur tous les médias (quitte à en inventer de supplémentaires…) pour qu’aucun usage, de la mobilité jusqu’à la consommation “sur canapé” ne soit hors couverture

Dans les inconnues, un facteur important est celui de la “tolérance” à l’AppStore : à force d’acheter du contenu sur iTunes, sur iPhone, sur iPad, et maintenant sur la télé, n’amène t’on pas le consommateur vers une saturation ? L’effet “vache à lait” n’est plus très loin… Ou alors, même si cela pourrait paraître étonnant de la part d’Apple qui privilégie désormais les “revenus récurrents”, cette plateforme devient réellement ouverte et s’oriente clairement pour inonder le marché de la TV (chose possible, vu le prix annoncé pour le device). On pourrait alors avoir quelque chose de réellement intéressant…

Update : Steve Jobs était invité hier à la conférence D8 All Things Digital, et il a été bien sûr été interrogé sur l’Apple TV. Sa réponse est plutôt en contradiction avec cette rumeur… :

The problem with innovation in the TV industry is the go-to-market strategy. The TV industry has a subsidized model that gives everyone a set top box for free. So no one wants to buy a box. Ask TiVo, ask Roku, ask us… ask Google in a few months. The television industry fundamentally has a subsidized business model that gives everyone a set-top box, and that pretty much undermines innovation in the sector. The only way this is going to change is if you start from scratch, tear up the box, redesign and get it to the consumer in a way that they want to buy it. But right now, there’s no way to do that….The TV is going to lose until there’s a viable go-to-market strategy. That’s the fundamental problem with the industry. It’s not a problem with the technology, it’s a problem with the go-to-market strategy….I’m sure smarter people than us will figure this out, but that’s why we say Apple TV is a hobby.

Voilà qui ressemble à une fermeture de porte… Sauf si ce discours est plus fait pour embrouiller les pistes qu’autre chose, ce qui ne serait pas vraiment étonnant : Steve est coutumier du fait (le lancement d’un téléphone Motorola en “hobby” quelques mois avant l’iPhone, la négation pendant des mois d’un futur iPod Vidéo, etc..).

2 réflexions au sujet de “Un AppleTV à $99, comment et pourquoi faire ?”

Laisser un commentaire