Revue de la semaine - JD and Co

Revue de la semaine

Bienvenue pour cette revue hebdo de l’actualité ! Comme d’hab, je vais faire une rapide relecture des différentes notes et liens que j’ai pu trouver cette semaine…

A noter que je ne suis pas le seul à suivre ce mouvement de la “revue du dimanche”, puisque mes amis Marie et Xavier s’y collent aussi !

Retour sur le flash forward : et le MacBook Pro ?

Je m’étais essayé la dernière fois à une “revue Flash forward“, pour tenter de défricher l’actualité à venir. Je ne m’étais pas trop trop planté (il faut dire que je n’avais pas pris de risques démesurés 😉 ), hormis sur la sortie des nouveaux MacBook Pro qui tardent toujours à sortir. On sait qu’ils ne devraient pas tarder, les précédents modèles datant un peu et les processeurs Intel de nouvelle génération étant prêts depuis un moment. On parle maintenant d’une sortie juste après le salon MacWorld, pour finir d’enterrer ce salon qui va déjà cette année bien souffrir de l’absence d’Apple.

Toujours sur ces MacBook Pro, des rumeurs un peu contradictoires arrivent sur le processeur utilisé : i7 ou i5 ? J’avoue de mon côté être un peu largué sur les nouveautés Intel, je me suis donc documenté, pour voir que finalement la nouvelle gamme, sur base d’architecture Nehalem, n’est pas très difficile à comprendre, puisqu’elle se découpe en trois modèles de puissance croissante :

Inutile de dire que, sur ces processeurs, la donnée principale n’est plus la fréquence de fonctionnement, tant les paramètres étant nombreux (dont l’apparition d’une mémoire cache de niveau 3 sur cette nouvelle génération).

Les plus sceptiques s’attendent à des MacBook Pro i5, alors que les concurrents s’alignent déjà sur la version mobile de l’i7. D’autres rumeurs annoncent l’arrivée de MB Pro i7 aux performances ébouriffantes. Impossible d’en savoir plus pour l’instant ! Wait and see donc sur cette future annonce très attendue chez Apple, puisque, de l’aveu même de Steve Jobs, la marque se centralise aujourd’hui de plus en plus sur ses devices mobiles (et pan pour ceux qui attendent les nouveaux Mac Pro…).

TedX Paris : les Français “comme les grands”

Je vous ai parlé à de multiples reprises des conférences TED, best-of incroyablement riche des plus grands penseurs de notre temps. Il existe maintenant des déclinaisons de ce concept, dont une journée à Paris, avec des intervenants francophones.

Je n’étais malheureusement pas sur place, mais j’ai pu suivre les conférences en direct, grâce à l’application iPhone qui permettait, comme ça s’était fait pour “Le Web” en décembre, d’avoir la vidéo live des intervenants sur son téléphone : génial !

Le niveau des conférences était, comme c’était prévisible, parfois en deçà de ce qu’on connaissait déjà des conférenciers anglophones. Certains restaient trop scolaires, d’autres manquaient peut être de préparation, mais je ne vais toutefois pas gâcher le plaisir de ce type de conférences : c’est toujours une belle occasion de s’aérer et de s’ouvrir l’esprit à d’autres cultures, d’autres compétences, d’autres façons de penser et de voir les choses. Le plus étonnant est encore de voir comment certains intervenants, aux antipodes de nos petites préoccupations, peuvent nous aider à voir les choses différemment. Je ne prendrais qu’un exemple, celui de Sarah Kaminsky, qui nous parle de son père, faussaire, qui fabriqua pendant des décennies des faux papiers pour les causes qu’il estimait juste. Une vraie leçon de vie !

Pour revenir à nos préoccupations plus “techniques”, je vous propose cette vidéo (qui n’est pas issue de TedX Paris) dont on reparlera, et qui est en train de faire le tour du monde. Une façon complètement disruptive et innovante de voir l’informatique de demain. Au delà de la vision, étonnante, du bonhomme, je reste subjugué par sa façon de recycler, de réutiliser du matériel existant pour en faire quelque chose qui va largement au delà de ce qui sort actuellement des ateliers “à la pointe de la technologie”. Un vrai Géo Trouvetou de génie !

Vous trouverez toutes les vidéos de l’événement sur le site de TedX Paris, et vivement l’an prochain !

Le retour de la bidouillabilité…pour le meilleur et pour le pire(2pire)

Les projets de lois sur la régulation du Net, que ça soit Hadopi, Loppsi ou encore plus inquiétant, n’ont pour moi que deux effets, tous aussi dépidants :

  • la nécessité d’action, et du financement d’action telles que la Quadrature du Cercle. Que d’énergie dépensée simplement pour tenter, le plus souvent en vain, de sensibiliser la population et les décideurs !
  • l’incitation à la bidouille, et pas toujours la meilleure, pour contourner ces lois.

Soyons clairs : les mailles des filets Hadopi et Loppsi ne vont attraper que les gogos. Tous les “pros” de ces pratiques, du pirate intensif jusqu’au pédophile, ne s’amusent plus aujourd’hui, sauf à être bien mal conseillés, à utiliser des réseaux P2P (“Pear to Pear”, comme j’ai pu le lire dans un journal récemment : ça milite au moins pour les “5 fruits et légumes frais par jour” 😉 ). Tous passent par des serveurs centralisés, localisés dans des lieux peu regardant juridiquement, et accèdent à ces serveurs par des canaux cryptés.

Si l’on rajoute à ça que le “cloud” permet de limiter tout stockage sur son disque local, voilà un constat accablant : le juridique pousse la technique à s’adapter pour obtenir au final une situation où les déliquants seront encore plus difficiles à attraper. Qu’on cherche ou pas à faire la chasse d’un petit jeune qui pirate son “film du soir”, c’est un débat, mais qu’on arrive à une situation où, clairement, les pédophiles et pédopornographes seront plus difficiles à repérer qu’aujourd’hui, simplement parce que tout est fait pour qu’ils se camouflent plus, me gêne plutôt.

Qu’on ne s’y méprenne pas : je ne risque pas de chercher à freiner la “bidouillabilité”, droit fondamental de l’informatique. Je trouve simplement choquant que la loi incite à des bidouilles risquant d’avoir l’effet inverse de celui espéré.

Pour terminer sur une note un peu plus positive, voici une bidouille plutôt sympa et qui est un joli “pied de nez” à l’Internet en mode “Minitel 2.0” et aux récentes actions de Google visant à avaler de plus en plus d’informations : une bidouille permettant, en quelques instructions sur son Linux préféré, d’héberger à domicile son propre serveur BIND, autrement dit, entretenir son propre DNS. Pas mal non ?

Réchauffement de la planète

Je terminerai avec cette news qui n’a rien de technique, mais qui ne peut que marquer : les warnings se multiplient sur le réchauffement de la planète, et sur la fonte des glaces de nos pôles. Je n’ai aucune envie de polémiquer sur les causes d’un tel réchauffement, mais en se concentrant sur les conséquences : on va là droit vers un très gros problème. Je n’ai malheureusement pas de solution à apporter, et je doute que de fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents y change grand chose, mais on ne peut rester sans savoir : voir l’info sur Yahoo Actus.

3 réflexions au sujet de “Revue de la semaine”

  1. Pranac Mistry m’a bluffée moi aussi!
    Ca semble tellement plus logique d’amener les pixels IRL plutôt que d’essayer de faire l’inverse 🙂

  2. voui enfin pour les pixels IRL ça risque de piquer un peu les yeux a force, et puis côté confidentialité on repassera 😉

    mais le mec est épatant, il démonte une souris, il récupère trois bricoles dans son garage, et ça fait une navette spatiale 😀

Laisser un commentaire