Revue de la semaine en Flash Forward - JD and Co

Revue de la semaine en Flash Forward

J’essaie aujourd’hui une revue de la semaine un peu différente : la revue flash forward !

A l’origine, mes motivations n’étaient pas très glorieuses : je n’ai pas eu beaucoup de temps la semaine dernière pour noter au fur et à mesure les événements du moment. Mais finalement, recenser les événements “à ne pas manquer” de la semaine à venir, et sortir à l’occasion la boule de cristal, peut être un exercice assez amusant. Je vous proposerai la semaine prochaine une relecture de cette revue, pour voir si je me suis beaucoup planté… ou pas !

Deezer/Spotify : la lutte continue !

Cette semaine devrait permettre de clarifier un peu la situation chez Deezer : le PDG, Jonathan Bennassaya, était donné sur le départ jeudi dernier, rumeur démentie, mais relancée samedi au Midem, où le même PDG a posé un lapin lors d’une conférence où il devait intervenir.

Deezer semble “filer un mauvais coton”, comme disait ma grand-mère, depuis quelques mois. Sous la pression d’une concurrence de plus en plus féroce, Deezer est passé en quelques mois d’une situation de quasi monopole (il était évident pour tout le monde “d’aller sur Deezer”) à une image beaucoup plus dégradée. La comparaison avec Spotify, son principal concurrent à l’international, est effectivement parfois cruelle, en terme de qualité de service. Mais Deezer semble avoir surtout accumulé les soucis :

  • sortie précipitée d’une offre “Premium” qui a eu pour effet de dégrader (trop ?) brutalement l’offre standard
  • passage d’un mode web à une version client lourd mal maitrisé (le choix d’Adobe Air pour le poste client n’était peut-être pas des plus judicieux, cf le recul de Seesmic en ce domaine)
  • applications mobiles perfectibles
  • catalogue parfois décevant
  • et un business model remis en question (il prévoyait un “taux de transformation” en clients payants de plus de 16%, ce qui est sacrément ambitieux)

Bref, sans chercher à caricaturer, on est pas loin de dire “rien ne va plus”… Curieux phénomène de gloire et décadence de certaines startups, qui peuvent en très peu de temps accumuler les erreurs et perdre une audience et une popularité qui semblait solide…

Au delà du cas Deezer, il faut aussi tirer l’enseignement du caractère très fragile de l’audience de tels sites : les utilisateurs ne passant plus des heures et des heures à concevoir leur base de données d’artistes, ils deviennent beaucoup plus infidèles, et jonglent aisément d’une plateforme à l’autre, au gré des modes et du bouche à oreille.. Spotify garde pour l’instant sa base d’utilisateurs sur quelques fonctionnalités intéressantes (la principale restant la notion de playlist, forcément lié au compte de l’utilisateur)… Jusqu’à quand ?

En parlant de Spotify, “on” parle de nouvelles annonces/nouveaux produits pour cette semaine… A suivre !

Feu de tout bois chez Apple

Les fan-boys de la pomme sont sur les startings blocks : plus aucune nouveauté de la part d’Apple depuis Octobre, voilà un silence peu courant de la part de la firme qui a pourtant énormément investi de temps en conception de nouveaux produits en 2009. On peut légitimement s’attendre à une pluie d’annonces dans les jours qui viennent.

Ma prédiction à 2cts : de nouveaux portables, mis à jour au niveau du CPU, devraient apparaitre discrètement, peut être dès demain mardi, sur l’Apple Store. Les Macbook Pro devraient à nouveau creuser l’écart avec l’entrée de gamme MacBook. Les MacBook Air devraient également, mais peut être en décalé, évoluer en puissance…

Mais l’annonce la plus attendue, c’est bien sûr celle de l’iTablet (iSlate ? iPad ?) qui devrait intervenir mercredi, avec la keynote de début d’année d’Apple. La rumeur enfle comme jamais, promettant du très gros et du très lourd (Jobs ayant annoncé qu’il s’agissait “de la chose la plus importante qu’il n’aie jamais sorti”). Bref, le climax est atteint, mais avec lui, l’effet de déception qui pourrait être important. Un “simple” iPhone à grand écran et webcam serait une grosse déception, même s’il faut s’attendre à quelque chose s’en rapprochant… En fait, tout ce qui devrait faire la différence viendra sans doute plus :

  • de l’interface utilisateur, qui doit être parfaitement adaptée à un usage tactile (on a vu à quel point les TabletPC étaient faibles de ce côté là)
  • de l’offre logicielle qui va en découler, et des éventuelles “killer-apps” fournies avec la tablette en standard (l’équivalent d’un iLife en version tactile ?)
  • et surtout, des “deals” avec les éditeurs de contenu, et en particulier du côté des libraires et de la presse, avec une facilité d’usage équivalent à celle qu’on connait sur l’iTunes Music Store.

Si Jobs (enfin, si la rumeur est vraie !) annonce qu’il s’agit de son “produit” le plus important, c’est sans doute parce qu’il risque d’être présenté comme un point de convergence jamais vu entre tous les médias et cultures : de l’image, de la vidéo, du son, des livres… 2010 dira si la notion de tablette, complètement exotique à l’heure actuelle, se généralisera et prendra une place aussi évidente sur la table du salon que la télécommande ou le paquet de chips !

Sun/Oracle : stratégie au grand jour

Outre la keynote d’Apple, le 27 janvier sera également le jour où Larry Ellison, le CEO d’Oracle, dévoilera sa stratégie 2010. Après l’accord de la commission Européenne sur le rachat de Sun, les questions sont nombreuses, et, même si Oracle est moins médiatisé qu’un Apple ou qu’un Google, les conséquences risquent d’être nombreuses :

  • Quel équilibre entre les SGBD Oracle et MySQL ?
  • Quel rôle va jouer Oracle dans les technos Web à venir (on se souvient d’ambitions passées qui avaient tourné cours au début de la décennie passée)
  • Quel avenir pour le langage Java ?
  • Sun va t’il redevenir un acteur majeur dans le domaine des serveurs et des stations de travail haut de gamme ?

Beaucoup de questions d’autant plus attendues au tournant qu’Oracle est le SGBD le plus courant sur les applis haut de gamme, que MySQL est omniprésent sur le Web, et que Java reste le langage le plus utilisé pour les projets Web ambitieux, même si le langage est en train de devenir vieillissant, faute de réelle roadmap pour les années à venir. A suivre attentivement !

Et Google dans tout ça ?

Les annonces de Google au cours du mois de décembre dernier ont été tellement nombreuses qu’on ne sait plus à quoi s’attendre de la part du géant de Redmond : une période de stabilisation des projets ? D’autres nouveautés ?

Le Nexus One ne semble pas être le succès attendu, faute de représentation suffisante dans les boutiques mobiles traditionnelles. On voit peut être là les limites de Google, qui ne peut pas sans limite s’inventer de nouveaux métiers et s’approprier ceux des autres. A s’attendre sur cette semaine, ou dans celles qui viennent, quelques ajustements de stratégie, peut être sur Google Wave, dont le silence entourant le projet est maintenant assourdissant, après autant de bruit en septembre dernier.

Mais l’essentiel risque d’être peuplé par les débats sur l’hégémonie du moteur de recherche, et le degré de dépendance des Internautes vis à vis de ce grand trou noir. Etrange position pour Google, qui d’un côté fait peur, et de l’autre étonne par ses innovations… Sa position risque d’être cruciale dans le débat actuel sur la neutralité du Net. Et on ne manquera pas non plus de disserter sur les ventes massives d’actions Google… par les deux fondateurs : quelle interprétation peut-on en faire ? Hum…

Et en France…

Pour terminer, quelques actus “franco-françaises” :

  • Le forum E-marketing débute à Paris, au Palais des Congrès, dès demain. L’occasion de faire le point de la saison de Noël pour les e-marchands, mais aussi d’affiner les positions et stratégie Webmarketing pour les mois à venir…
  • La future loi LOPPSI sera discutée à l’Assemblée Nationale dès le 9 février, mais cette semaine devrait être décisive en terme de “pédagogie” pour informer le grand public sur cette loi encore peu connue et occultée par Hadopi. Et pourtant, les enjeux sont d’importance…
  • Le 30 janvier débute le forum TEDx à Paris. A coup sûr des présentations passionnantes, et un petit regret de ne pas pouvoir y aller… On peut suivre les conf’ en streaming sur le site de l’événement.

A la semaine prochaine pour la “relecture” de cette revue, et pour la revue de la semaine d’après !

1 réflexion au sujet de “Revue de la semaine en Flash Forward”

Laisser un commentaire