eBook reader : quelle déception ! - JD and Co

eBook reader : quelle déception !

Pas une analyse, pas un essai détaillé, mais juste un ressenti : je ne suis pas un bloggeur “influent”, loin de là, et je ne reçois pas de matériel à essayer (bien dommage !). Je n’avais donc jamais vraiment eu entre les mains d’eBook reader, jusqu’à hier où, au détour d’un shopping du week-end, j’ai eu l’occasion de faire joujou avec un reader de chez Sony.

Et…quelle déception ! Pas le look, qui est plutôt sympa, la finition est très correcte, la tablette est fine, légère. Les textes affichés sont lisibles, et ne fatiguent effectivement pas l’oeil. Mais le “ressenti”, le fameux look’n’feel, est… vraiment pitoyable. Comme souvent avec l’IHM, cela se jouent avec quelques détails insignifiants, mais qui rendent l’utilisation très désagréable, de mon point de vue. Par exemple, pour passer d’une page à l’autre, l’écran se noircit entièrement pendant une petite période (sans doute moins d’une seconde, mais…) avant que la page suivante ne s’affiche. Un rendu très désagréable, qui donne l’impression d’une inertie de l’interface.

La logique “tactile mais avec boutons” ne fonctionne pas très bien non plus : on ne sait jamais, en tant que débutant, si l’on doit utiliser les boutons ou l’écran.

L’aspect tactile n’est pas très réussi : il faut vraiment appuyer fortement pour que l’écran réagisse. Tout réagit très lentement, trop lentement. A choisir, je préfère encore l’appli iPhone Stanza, qui exploite un écran beaucoup plus petit, mais qui apporte une vraie réactivité, un effet de page tournante sympa mais pas trop lourde.

Je chipote sur des détails ? Peut être… Mais pour une expérience aussi “forte” dans l’inconscient collectif que la lecture d’un livre, on se doit d’être extrêmement exigeant. Et surtout, le hardware doit savoir se faire extrêmement discret, pour qu’on retrouve le plus possible l’expérience de la lecture d’un livre, une expérience très “charnelle” finalement. Et là, c’est peut être de la déformation professionnelle, mais je ne voyais que ça, ces contraintes de hardware lent, de software pas très bien conçu. Déçu…

Du coup, je regarde avec encore plus d’attention l’arrivée à venir de vraies “tablettes”, avec du matériel plus performant et une expérience utilisateur plus aboutie… Je crois qu’on en reparlera très bientôt 😉

2 réflexions au sujet de “eBook reader : quelle déception !”

  1. Après avoir lu quelques retours utilisateurs de ces fameux ebooks je pense que le produit n’est pas encore assez fiable et ergonomique. Mais surtout c’est l’offre en terme de lecture et le prix pour chaque téléchargement qui me fait freiner des 2 pieds!

  2. Bonjour,

    Je comprends votre déception. Nous sommes habitués à des écrans tactiles couleur et rapides tels ceux d’Android ou de l’iPhone.

    Lorsqu’on prend en main pour la première fois un lecteur ePaper on est un peu décu car la réactivité n’est pas (encore) au rendez-vous.

    Comme pour tout technologie, Il faut comprendre les avantages du ePaper pour en accepter les défauts:
    – Confort de lecture ( lorsque la page est stabilisée 😉 )
    – Une certaine autonomie, moins de consommation d’énergie
    – Une économie de poids (Vs Papier)

    Je pense qu’il y a deux grand cas d’utilisation du ePaper :
    – la lecture prolongée : un livre, une documentation, une loi, un contrat complexe, une BD en noir et blanc
    – économie de papier pour les documents qu’on a pas envie d’imprimer (extraits de banque, codes barres, publicité, documents brouillon…)

    Personnellement j’aime avoir une copie de mes documents professionnels sur mon ereader. Bien sur c’est un 10 pouces qui permet l’A4, la aussi il y a des choix à faire quio influent sur l’ergnonomie.

    Bien à vous

    Utilisateurs d’ePaper ? Regoignez-moi ici:
    http://www.appepaper.com/user-group

Laisser un commentaire