Ma pizza - JD and Co

Ma pizza

Ca fait un moment que je voulais parler ici d’un bouquin épatant, même s’il date déjà de quelques mois : “Que ferait Google à votre place ?“, qui permet de mettre en perspective divers business avec l’angle de vue et la façon de procéder de Google. Cette boite qui amène aujourd’hui tant de polémiques, a indéniablement révolutionné notre façon de voir les choses, en particulier la façon d’amener un produit au public, et de créer du business autour.

Ce livre encourage à regarder les problèmes que nous rencontrons d’un oeil nouveau, et surtout d’y amener une approche originale. Finalement, ce n’est rien d’autre que ce que nous essayons d’apporter, modestement, ici, avec notre rubrique “Boîte à idées” qui constitue la colonne vertébrale de ce blog.

En jouant avec ces idées, je me suis amusé l’autre jour à imaginer ce que le web, et la “Google touch”, pourrait apporter à une entreprise aussi “banale” qu’est un vendeur de pizza. Cela pourrait donner ceci :

Premier point, le plus important, tout faire pour personnaliser l’accueil du client

Un pizzaiolo possède une palette d’ingrédients (jambon, champignon, etc…) qu’il peut placer avec n’importe quelle combinaison sur la pâte à pizza. Pourquoi se limiter ? Imaginons un site Web qui permettrait de s’enregistrer, et de définir “sa” pizza, avec ses ingrédients. Combien de fois avez vous cette scène dans une pizzeria du client qui demande “alors, je voudrais une Grandioso mais sans oignons, et avec des champignons à la place des poivrons”.

Un site Web permettant d’enregistrer “sa” pizza, de la nommer, et une petite interface permettant au cuistot d’avoir sous les yeux les ingrédients. A vue de nez, cela parait plutôt simple à mettre en place, et ça apporterait un “plus” plutôt appréciable. Le plaisir de commander “la JD s’il vous plait”, voire même d’avoir le site, ou le gars à l’accueil, qui vous dit “vous prendrez une JD comme d’hab ?”. De l’informatique de gestion hyper basique, et de l’inédit pour “l’expérience client”.

Deuxième point, jouer la carte “prescripteur” sur le Web

Puisqu’on a inventé “sa” pizza, pourquoi pas ne pas la proposer à ses amis ? Un petit insert sur sa fiche Facebook, et hop, n’importe qui peut commander “la JD”. Mieux, si la pizza a du succès, pourquoi pas ne pas la promouvoir parmi les pizzas “officielles” du site ? On pourrait aussi imaginer un système de cumul de points qui permettrait d’avoir des avantages lorsqu’on prescrirait un maximum de pizzas à son nom. Une sorte d’affiliation maison, avec une récompense en nature (pizza gratuite, dessert…).

Troisième point, jouer la communauté

Je sais qu’on emploie la notion de communauté à toutes les sauces en ce moment. Mais sur ce genre d’application, j’y verrais un intérêt. Lors du choix des “ingrédients de base” d’une pizza, demander des suggestions, faire voter les gens, permettrait d’amener une originalité à la carte tout en la “pré-validant” (sondage style : “seriez vous branché par une pizza comportant du foie gras ?”).

Il faudrait également bien sûr jouer sur toutes les cartes “classiques” d’appel à la communauté : commenter les pizzas du moment, amener des photos de soirées réussies autour des pizzas, etc…

Quatrième point : l’appropriation

Si l’aspect communautaire prend vraiment, pourquoi pas ne pas aller plus loin, et proposer carrément de monter des minis boutiques (sur Facebook, par exemple) en marque blanche. L’utilisateur invente quelques pizzas, ouvre sa boutique “Chez JDiolo”, et la pizzeria s’occupe de toute la logistique derrière.

Ca aurait de la gueule, une pizzeria proposant tout ça, non ?

Cette idée vous intéresse ? N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires pour l’enrichir, apporter des suggestions, remarques… Cette page est vivante et va évoluer au fur et à mesure de vos cogitations.

Vous êtes développeur ? Créatif ? Spécialiste du domaine abordé ? Nous recherchons en permanence à monter et animer des équipes autour de ces projets, afin que ces idées deviennent autre chose que de simples articles dans un blog… Contactez nous !

22 réflexions au sujet de “Ma pizza”

  1. @Guillaume : oui, mais sous chaque ingrédient il y aurait une pub aussi 😀 :p

    Bon, il faut reconnaitre que le concept de la Pizz@Google est très intéressant..
    Quelque part, certaines enseigne le pratique, mais de façon déplorable. Une marque qui vend des ‘pizza en boite’ à déjà fait des pizza sur des recettes proposées par ses clients (au magret de canard), une autre marque qui les ’empile comme des dominos’ permet de créer un compte online pour passer commande en ajoutant/retirant des ingrédients, voir en la personnalisant totalement (pâte, fond, ingrédients), mais pas de mémorisation des commandes précédentes…
    Un système d’enregistrement des choix + ‘vote’ pourrait être rajouté facilement à priori.

  2. J’ai lu votre article avec intérêt … si je peux me permettre un commentaire, le consommateur vient chez un professionnel de la restauartion pour un “produit” et le service qui l’entoure … Si c’est lui qui “invente” la recette de la pizza, ll peut très bien le faire lui même chez lui pour 3 euros … Chez moi les gens viennent chercher des conseils … Que me proposez vous d’original et de gouteux ..? Donc, je ne dis pas qu’il n’existe pas une clientèle pour se service, mais elle reste, malgrè tout, assez marginale … ceci dit, c’est toujours bon à prendre …

    Bien à vous

  3. Intéressant d’avoir le point de vue d’un “professionnel” du secteur, merci thierry !

    mais pour le coup, je vais peut etre avoir une meilleure image que vous du métier de pizzaiolo : certes, la combinaison d’ingrédients est un élément de la qualité du produit que l’on recherche, mais pour moi tout ce qui fait une bonne adresse est dans la qualité des produits, le “coup de main” qui rend la pâte si bonne, la cuisson, etc… toutes ces choses qui font qu’une pizza est si agréable à manger chez untel ou untel, et qu’on ne reproduira pas facilement chez soi

    par contre, je suis d’accord avec vous sur le fait qu’une minorité n’utilisera ce service. toute la subtilité d’une “communauté web” réussie est justement de mettre suffisamment en avant la plus value de la minorité active pour le donner à la “majorité passive” : d’où l’idée de proposer les pizza “sur mesure” à d’autres qu’à leurs créateurs

    mais je serais preneur de discuter de tout ceci avec vous 🙂

  4. merci Jd, vous avez fait une analyse très juste en ce qui concerne le savoir faire … Je partage assez votre approche sur les consommateurs “découvreurs”, ils sont très minoritaires et peut être peuvent -ils servir de moteur à condition de communiquer la dessus aussi … Pour vous donner un idée, comme la plupart des pizzaiolos, je propose une pizza à composer par le client, je ne me souviens pas en voir vendue une seule depuis des mois … En réalité, j’ai 24 pizzas à la carte (sans compter les combinaisons possibles) me croirez vous si je vous dis que la plupart des clients restent 5 minutes devant à se grater la tête avant de faire leur choix ..? Il y en même qui me reproche d’en avoir trop … et finalement, c’est moi qui choisit pour eux … Quand on me demande une 4F par exemple, je la propose à la creme ou au coulis, réponse du client : c’est quoi le meilleur ..? pour le 4ème fromage, je propose Bleu d’Auvergne, Roquefort ou St marcellin, réponse du client : C’est quoi le meilleur..? Au final, c’est moi qui choisit la pizza … Etonnant non ..? 🙂

  5. J’avais oublié une chose …
    En revanche, si je propose au client une nouvelle pizza à la carte … alors dans ce cas 6 fois sur 10, il accepte de la découvrir … je pense qu’il y a une différence entre le “découvreur” et la plupart des consommateurs qui sont en demande de conseil … C’est vrai que ça fout les boules quand on découvre une pizza qui décoit … 🙂

  6. Et pour finir (excusez moi, je fais un roman)
    Prenez le fameux client à qui j’ai proposé les choix de la 4F … une fois qu’il a goutté la pizza et qu’il la appréciée, lorsqu’il passe commande une seconde fois, avant même que j’énonce les choix, il me dit 4F au coulis et St Marcellin … il n’en sortira pas de sitot …

  7. Les geeks vont adorer !
    L’idée de créer une communauté autour de sa pizzeria me branche tout à fait. Une pizzeria intéractive répondant aux choix des pizzanautes derrière leur mobile, ça sent bon l’avenir !
    Je développe actuellement un concept d’outils de fidélisation pour pizzaïolo. Je serai intéressé d’avoir vos critiques.

    > Thierry Sanchez
    J’encourage Thierry et les membres de europepizza.fr de suivre les avancées de PizzaToy.com…

  8. Bonjour à tous,
    J’ai fini le développement de la version de base de PizzaToy.com. Je viens de placer un nouveau module de géolocalisation. Les clients localisent la pizzeria grâce à un plan sur lequel le pizzaïolo, via son interface, a marqué avec précision son établissement. Sur la Page Pizzeria, le pizzanaute clique sur “Plan” pour ouvrir une fenêtre où apparait google map et le pin’s.

    Ces prochains jours viendra un module adapté aux ambulants (Camions Pizza): tous les emplacements visibles avec horaires et marqueurs sur plan, gérés depuis l’interface, et cela en quelques minutes… à suivre…

    Vous pouvez découvrir la Page Pizzeria complète d’un pizzaïolo ici : http://www.pizzatoy.com/PagePizzeria/LeCapricorne-33730-Villandraut-tel_0556256336.html

    Etant toujours en version Beta, je suis à la recherche de pizzaïolos à qui je remets un code qui permet d’accéder gratuitement aux outils du site http://www.pizzatoy.com. Après l’inscription, en entrant sur l’interface il est demandé au professionnel pizzaïolo si il souhaite accéder gratuitement au pack Medium Beta.

    Pourquoi ce geste ?
    J’ai besoin à la fois de Pizzaïolos Testeurs qui me renverrons leurs critiques de l’interface, et aussi par un effet boule de neige, de faire connaître le concept. N’hésitez pas à en parler autour de vous autant à vos collègues professionnels de la pizza qu’à vos connaissances.

    Vous remarquerez que le système de recherche et d’inscription PizzaToy se concentre sur une fidélisation de l’internaute. Le client qui trouve sa Page Pizzeria, s’inscrit et rejoint sa communauté. Ce client appelé Pizzanaute est automatiquement affilié. Ainsi à chaque fois qu’il se connectera sur PizzaToy.com, il sera reconnu est dirigé vers sa Page.

    L’offre de Tickets Vidéo (Pix’it) n’est pas activée pour l’instant. Mon partenaire hébergeur de VOD et moi-même attendons que la communication sur ce produit innovant soit diffusé. Actuellement je prépare un document qui prouve, en m’appuyant sur des études, que l’association Pizza Film : améliore l’image de marque, accroît le taux de fidélisation, attire une nouvelle clientèle et augmente le chiffre d’affaires de la pizzeria.

    Peut-être dans l’avenir des projets avec l’équipe de 360° !?
    @ de suite sur PizzaToy.com

  9. Salut,
    ils le font (ou du moins presque) :
    http://www.croq-pizza.com
    “Vous pouvez créer votre pizza sur mesure en choisissant les différents ingrédients (fromages, légumes, viandes, assaisonnements…) ou bien choisir parmi les milliers de pizzas composées par les autres membres.”
    @+

  10. Inventer sa pizza ? Je trouve ca une superbe idée ! Moi qui suis si compliquée…
    Ert pour une soirée pizza entre amis, rien de mieux que de mélanger les saveurs à notre façon !

Laisser un commentaire