Un peu de changement de sujets - JD and Co

Un peu de changement de sujets


Aujourd’hui j’ai envie de changer un peu de nos habitudes d’informaticien pour aborder un sujet plus vaste et qui à mon avis va susciter un certain nombre de commentaires.
Je veux parler de notre culture, nous Français dans l’âme. Tout le monde s’accordera pour dire que la culture française au sens large est l’une des plus riche et variée au monde (et je ne remets pas du tout cela en cause ici) ; a contrario, il existe une certaine forme de “rejets” sur quelques domaines. Je vais en aborder deux ici :
– la musique et le chant
– les langues étrangères
En effet, le chant n’est pas quelque chose de naturel dans notre culture franco-française. L’écoute de la musique à aujourd’hui une place primordiale dans notre façon de vivre mais en produire amène souvent deux incompréhension :
– soit, “il faut être un expert , c’est pas pour moi”
– soit la gène du jugement d’autrui
Finalement, nous sommes le peuple ouvert que nous crions haut et fort. Un pays comme le Canada a une culture “musicale” dans l’expression très ouverte : on chante en famille, on chante entre ami(e)s , on chante partout ; posez vous cette simple question : ” Avez vous déjà chanté en famille pendant les fêtes ? ” . Ceci nous semble presque inconcevable car nous sommes dans un monde de jugement.
La problématique sur les langues étrangères est la même. N’avez vous jamais remarqué que contrairement à d’autres nationalités moins “riches”,  nous possédons un niveau en langues étrangères très faible. Ceci reste toujours un problème d’ouverture d’une part , de jugement d’autre part. Le fait même de parler quelques mots en anglais amène de suite moqueries et autres.
Or, dans un cadre “professionnel”, nous l’acceptons avec plaisir :
– un concert (je parle pas forcément de groupe méga connus à Bercy mais d’un petit groupe dans un bar)
– un cours de langue
– …
Je vous pose donc cette question :
Pourquoi, nous français, avons nous besoin de ce cadre “rigide” pour ne pas juger autrui sur son “chant” ou son apprentissage d’une “langue” ?

Aujourd’hui j’ai envie de changer un peu de nos habitudes d’informaticien pour aborder un sujet plus vaste et qui à mon avis va susciter un certain nombre de commentaires.

Je veux parler de notre culture, nous Français dans l’âme. Tout le monde s’accordera pour dire que la culture française au sens large est l’une des plus riche et variée au monde (et je ne remets pas du tout cela en cause ici) ; a contrario, il existe une certaine forme de “rejets” sur quelques domaines. Je vais en aborder deux ici :

– la musique et le chant

– les langues étrangères

En effet, le chant n’est pas quelque chose de naturel dans notre culture franco-française. L’écoute de la musique à aujourd’hui une place primordiale dans notre façon de vivre mais en produire amène souvent deux incompréhension :

– soit, “il faut être un expert , c’est pas pour moi”

– soit la gène du jugement d’autrui

Finalement, nous sommes le peuple ouvert que nous crions haut et fort. Un pays comme le Canada a une culture “musicale” dans l’expression très ouverte : on chante en famille, on chante entre ami(e)s , on chante partout ; posez vous cette simple question : ” Avez vous déjà chanté en famille pendant les fêtes ? ” . Ceci nous semble presque inconcevable car nous sommes dans un monde de jugement.

La problématique sur les langues étrangères est la même. N’avez vous jamais remarqué que contrairement à d’autres nationalités moins “riches”,  nous possédons un niveau en langues étrangères très faible. Ceci reste toujours un problème d’ouverture d’une part , de jugement d’autre part. Le fait même de parler quelques mots en anglais amène de suite moqueries et autres.

Or, dans un cadre “professionnel”, nous l’acceptons avec plaisir :

– un concert (je parle pas forcément de groupe méga connus à Bercy mais d’un petit groupe dans un bar)

– un cours de langue

– …

Je vous pose donc cette question :

Pourquoi, nous français, avons nous besoin de ce cadre “rigide” pour ne pas juger autrui sur son “chant” ou son apprentissage d’une “langue” ?

3 réflexions au sujet de “Un peu de changement de sujets”

  1. Pour les langues, j’adhère absolument. Il est vrai que la France a des années de retard en la matière et que, tant que l’on aura pas compris que l’automatisme linguistique et la mémoire sont au top dans la petite enfance, et bien on continuera à créer des générations de jeunes qui débarquent après avoir appris trois mots d’anglais à partir de la sixième…. âge où il est déjà trop tard pour penser créer le bilinguisme…
    Depuis que je vis à l’étranger, je porte un retard bien plus critique aussi… Et je vois surtout ma fille parler une langue étrangère, apprise à l’école, et qui en deux mois maintenant est quasi bilingue….. ça nous paraît incroyable, à nous adultes, mais je le vis au quotidien…
    Pour ce qui est du chant, je ne suis pas d’accord en revanche. Bian que ne faisant partie intégrante de la tradition française, le chant fait partie de notre culture quotidienne… Notre patrimoine foisonne de chants (du moyen âgeux au révolutionnaire, en passant par le 20 ème….) et il est fréquent d’entendre chanter dans les fêtes familiales… Je l’ai connu et je le connais encore aujourd’hui en famille et je rencontre des tas de gens qui vivent la même chose… Force est de constater qu’à chaque préparation de mariage par exemple, on prépare souvent des listes de chansons (paillardes par exemple…. mais peu importe la chanson après tout!!!) et que des gens vendent des tas de CD du genre “fiesta” qui visent à faire tourner les serviettes (je vise personne!) et que chacun reprend le refrain lors des fêtes et après quelques verres surtout!!! 🙂
    Je me trompe…?…!

  2. Baladodiffusion et duplicateur de clés / périphériques USB: http://www.geniustim.com

    Solution Matériel en Tour, Pupitre ou valise GeniusTim de 7 à 91 clés USB + un Logiciel de duplicateurs pour la récupération, le transfert, la synchronisation et la mise à jour de tous les types de fichiers audio, vidéo, data, des devoirs, des cours ou les livres scolaires, et ce, simultanément entre différents supports : clés USB, baladeur multimédia…, Ordinateur, Site Internet E.N.T, E.N.R, Baladodiffusion ….

    Afin de minimaliser la nouvelle charge de travail de l’enseignant, notre solution permettra au professeur de préparer localement, ses cours, les corrigés ou de mettre à jour les livres scolaires et d’automatiser les transferts simultanés sur tous les supports USB des élèves et du site E.N.T. et ce, automatiquement pour tous les comptes d’une classe.

    Le Duplicateur GeniusTim permet de copier rapidement tout type de fichiers audio, vidéo, texte, image… vers n’importe quelle mémoire USB par un simple clic sur un bouton (icône).

    La copie peut s’effectuer dans les 2 sens aussi bien d’une clé vers 35 supports USB que de 35 supports USB vers une clé.

    Il est spécialement conçu et étudié pour un usage en établissement scolaire, avec par exemple l’apprentissage de plusieurs langues vivantes pour un même élève comme la baladodiffusion et/ou la gestion des cours avec transfert vers l’E.N.T

Laisser un commentaire