Home tickets ! - JD and Co

Home tickets !

Projet : Idée rapportée par Monsieur CHM alias CriCri (pour ceux qui se souviennent des sitcoms AB des années 90 ;-))

Postula : Qui ne rale pas après les tickets de caisse toujours plus nombreux, toujours plus grands trainant dans nos poches et qui une fois sur deux passent à la machine à laver ?

La réflexion est assez simple : Pourquoi ? pourquoi l’existence de ces tickets ? Pour qui ?

Le système d’information des supermarchés est aujourd’hui assez développé pour gérer des bases de données en temps réel et ainsi sauvegarder l’ensemble de ventes réalisées dans le magasin. De ce fait, les tickets ne les intéressent plus vraiment !

Pour le client alors ? Sincèrement, combien d’entre nous aujourd’hui gardons les tickets proprement pour faire nos comptes fin de semaine ou fin de mois ?? je l’espère de moins en moins. L’accès à nos comptes bancaires persos directement via le web permet un suivi quotidien, un export en format excel….. L’utilité de stocker les tickets est donc aujourd’hui “nulle”.

Les moyens : d’un point de vue technique, rien ne nous empêche finalement de “tuer” le ticket aujourd’hui. Nous avons des ordinateurs ultra-performants, un réseau mondial (le web), des accès sans fil pour y accéder (wifi), nous sommes tous connectés les uns aux autres (communauté), les individus avec les individus, les entreprises avec les individus, les entreprises avec les entreprises.

De nouveau, comme nous l’exprimons souvent sur ce blog, si nous prenons un peu de recul, nous avons les moyens, nous avons l’intérêt à le faire … et pourtant rien ne bouge . J’ai souvent voulu mettre ça sur le manque d’idée ou d’initiative de l’humain en général mais finalement je crois tout simplement que c’est une histoire de “coutume” (au sens juridique du terme) . C’est cette fameuse phrase que tout le monde à déjà entendu “pourquoi je ferais autrement puisque j’ai toujours fais comme ca” !!!

Le respect : Un seul mot :” l’environnement” ; combien de tickets imprimés par seconde dans le monde ? combien tirent-on de tickets d’un arbre ? ….. la solution : stopper la production de  tickets !!

Le gain de temps et la zen attitude : combien de temps perd-on à chaque fois qu’une caissière change le rouleau ? combien de fois nous énervons nous auprès de la pompe à essence qui bien sur n’a plus de papier à tickets ?

Phases :  Je passe à la caisse, plutôt qu’un ticket de 30cm la liste des articles est envoyée, classée et triée dans une appli de mon téléphone, idem avec les facturettes. Evidemment cette appli pourquoi pas mi-smartphone / mi-soft en ligne m’aiderait à gérer mon budget selon les catégories de produits que j’utilise couramment (“Dis-donc tu y vas fort sur le rouge ce mois-ci…”). Plus pratique au final que le coché de relevé que pratiquait nos parents il y a peu en déballant les facturettes non ?

Pour aller plus loin : Idéalement, le supermarché me fournirait également les infos détaillées du produit que je viens d’acheter, notamment la date de péremption histoire que je l’oublie pas au fond du frigo, comme ça arrive des fois malheureusement…Toujours plus utile que de savoir qu’on vient de passer à la caisse de “la Monique”. Là on peut partir également en délire sur les liaisons numériques entre ma caissière préférée et mon frigo intelligent qui me fait mes menus 🙂

Un prix erronné sur le “ticket” de caisse ? pas de pb, y’a des ID de références pour mettre tout le monde d’accord.
Besoin d’un justificatif ? Vu que l’adminstration sera encore à la traine, la possibilité d’imprimer le justificatif devrait être possible.

Les limites : je vois deux limites à ce projet :

premièrement, le problème comptable et juridique pour les entreprises ; il leur faut justifier par tickets de leurs dépenses (ou factures) ; cependant rien d’insurmontable, il suffirait que la loi comptable accepte les factures envoyées par les supermarchés ou l’impression d’une facture de ses achats via une appli iphone par ex (ou pourrait même imaginer que le journal d’achat et de banque de la compta de l’entreprise se fasse automatiquement à partir de ces données)

deuxièmement : le rôle à jouer des supermarchés ; en effet , sans leur contribution à ce projet, pas grand chose ne se passera . il faut échanger de l’informations ; informations qu’il possède dans leur base de données ; rien de bien insurmontable de nouveau si ce n’est la volonté de ces “hypers” à participer au projet et à investir un peu de leur temps

Cette idée vous intéresse ? N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires pour l’enrichir, apporter des suggestions, remarques… Cette page est vivante et va évoluer au fur et à mesure de vos cogitations.

Vous êtes développeur ? Créatif ? Spécialiste du domaine abordé ? Nous recherchons en permanence à monter et animer des équipes autour de ces projets, afin que ces idées deviennent autre chose que de simples articles dans un blog… Contactez nous !

16 réflexions au sujet de “Home tickets !”

  1. 3 inconvégnients :

    – Il faut aussi penser à ceux qui n’ont ni ordinateur, ni smartphone.
    – le ticket de caisse sert aussi de preuve d’achat lors d’un litige ou d’une casse.
    – Il faut aussi penser à ceux qui ne veulent pas être fichés par les magasins, parce que si on a un compte chez eux, ils vont savoir exactement ce qu’on mange et finalement connaître toutes nos habitudes.

  2. En effet, ce sont des points importants ; juste pour répondre à ton commentaire, je pourrais dire :
    – pour ceux qui n’ont pas d’ordi ou smartphone : en effet, pas simple, mais reste l’envoi d’une simple lettre, finalement une facture des achats du mois
    – pour la preuve d’achat : oui, c’est vrai mais pour le moment uniquement , demain d’autres supports feront office de preuve
    – pour le fait de ne pas être fiché ; de mémoire 40% d’entre nous possédons une carte client dans un supermarché ; nous sommes déjà fiché ; mais je suis d’accord que ce projet renforcerait nos “traces” dans le monde de consommation

  3. Jusqu’à présent j’adhérer (plus ou moins bien sur) aux idées proposées mais celle la je trouve que tout n’a pas été pensé. Comme le dit max au dessus :

    – quid de ceux qui ne sont pas informatisés? qui n’ont pas de téléphone? qui n’ont pas de smartphone? etc?

    – idem pour les fichiers nominatifs et le traitement comportemental fait avec? Personnellement je ne réponds pas à ces question ou bien je réponds n’importe quoi. C’est comme ca ca m’énerve qu’on me demande ca, ils ont mon numéro de carte bleu avec ca ils ont toutes les infos qu’ils veulent donc pkoi les redemander?

    Enfin bref l’idée est bonne (comme d’hab) et surtout elle est intéressante pour plusieurs points : on utilise moins de papier, ca traine pas dans nos poches etc.

  4. A mon sens il faut distinguer le problème en trois dossiers distincts :
    – un format censé être universel (un bon vieux XML) qui permettrait a tout à chacun d’exporter ce genre de données
    – un média pour transférer ces données. Ca pourrait être un transfert iPhone, un transfert mail, une liaison avec la transaction bancaire…
    – un logiciel pour exploiter ces données. et là ça peut être tout aussi bien un soft de gestion perso, un embedded gérant la cuisine, etc…

  5. Une solution actuelle en attente de mieux serait peut-être tout simplement de demander au client s’il veut un ticket de caisse avant de l’imprimer (pareil pour le reçu de carte bleue).

  6. meme si c’est effectivement le sujet du début de l’article, je sais pas si l’enjeu principal est l’économie de papier. je vois plutot cette piste comme un moyen interessant d’exploiter les informations de ses listes de courses par divers outils (compta perso, gestion de sa cuisine, liaisons avec des services de livraison a domicile, statistiques diverses, connexion avec divers services de promotion…)

  7. Le principe du ticket n’est effectivement pas de remplacer le suivi des comptes mais bien de les vérifier, comme le talon d’un chèque. L’envoi d’un récap par courier en fin de moi n’est pas plus écologique (1 feuille A4+une enveloppe pour un article?), et c’est bien plus contraignant pour les commercants. De plus, le ticket de caisse est utile pour échanger les produits achetés, comment prouver l’achat 2 jours après si on recoit le recap en fin de mois?
    L’idée ne serait elle pas d’adapter le support actuel (la CB) pour qu’elle conserve les transactions en mémoire, celles-ci pourraient etre consultable à la banque sur une borne…

  8. Une petite pensée pour compléter votre discussion sur les tickets de caisse classiques :

    J’ai souvent eu cette réflexion en passant à la caisse des magasins, mais personnellement je l’avais limitée aux programmes de fidélité. En général on a 1 ticket de caisse + 2 voir 3 tickets supplémentaires qui contiennent des promotions pour notre prochain passage en magasin et un résumé de ses points fidélités.

    Toutes les grandes surfaces ont adopté ce système et je je trouve aussi ridicule qu’envahissant. Pourquoi imprimer les tickets supplémentaires quand on a une carte de fidélité qui permet de nous identifier ? Stocker les promotions dans une base de données, les décompter automatiquement lors du prochain passage en caisse et fournir les informations nécessaires sur un site internet ou par mail, c’est quand même pas compliqué…

    Après pour ceux qui n’ont pas de moyens informatiques, il est toujours possible proposer en option d’utiliser l’ancien système à base de tickets.
    Un peu comme les relevés de comptes en ligne qui sont optionnels dans certaines banques.

    Je pense que c’est un moyen d’agir qu’il est possible de mettre en oeuvre très rapidement sans avoir à faire de nouveau standard, et qui pourrait déjà ralentir le gâchis phénoménal qui à lieu tous les jours.

  9. @matthieu : je pensais moi aussi à ce genre d’application à court terme, mais qui vont finalement complètement contre la logique de ces promotions : les “bons de réduction”, tout comme les systèmes de cash-back, sont basés sur un même principe, cynique mais efficace : toute la marge est dégagée par ceux qui oublient les bons, les perdent, n’ont pas les bons justificatifs, etc… bref, qui se sentent gratifié d’un avantage qu’au final ils n’utiliseront jamais ! je me souviens plus du pourcentage de non-utilisation de ces trucs, mais il était énorme

  10. Oui c’est clair que ce pourcentage doit être énorme. Cela dit, je pense que si une seule grande surface “responsable” venait à passer ce cap, ce serait très bon pour son image et que ça pourrait fidéliser pas mal de monde.
    Et la concurrence serait obligée de suivre le mouvement.

    Sinon à court terme on peut aussi construire une catapulte géante en papier mâché, mais c’est un tout autre projet 🙂

  11. Une idées jouable effectivement, tant que le choix persiste pour ceux que ça n’intéresse pas, et pour ceux qui ne peuvent pas. Une petite adaptation côté légal et hop. Reste que mettre en place un service de confiance ne sera peut-être pas si simple. Sécurisation et certification des données, stockages, sauvegardes, cadre légal pour les traitements et ventes de ces données, …

    Moultes services parallèles sont envisageables ensuite : analyse du panier, proposition de concurrents, offres de services mobile, préparation de panier en ligne, géolocalisation des produits, … Et j’arrête. Perso, j’aimerai juste un truc qui fait preuve d’achat reconnue en fait, pour avoir un recours. Point. Un petit upload en bluetooth à la caisse… Et les bons de réduction avec 🙂

  12. Il existe une appli iphone pour gérer les cartes de fidélité sur lesquelles il y a un code barre… mais bon, ca ne concerne pas l’idée de base proposée 😉

    Pour ma part, je pense que ca apporte uniquement aux comptables : toute entreprise est sensé fournir un justificatif pour prouver ses achats et ses dépenses… et pour le moment, fiscalement parlant, je ne crois pas qu’autre chose que des “papiers” fassent foi… maintenant, je me plante probablement, vu qu’ils ont réussi à sortir les factures edf, gdf, FT, and co, en numérique…
    Maintenant, je crois qu’il faut tout de même imprimer les factures quand on saisi les écritures comptables… donc finalement… ca ne pourrait servir qu’aux particuliers ?
    J’ai un doute quand même sur cette idée là… intéressante certes… mais je pense que les supermarchés vont être réticents, que les législations vont être lentes, et que malheureusement, les gens n’auront jamais le bon matériel à disposition pour “recevoir” les bons en mode électronique ^^
    Après, tout ce qui est électronique est aussi falsifiable… donc peut être qu’il y aura encore de la réticence à ce niveau ?

    Bref, que de questions pas forcément bien fondées de ma part 😉

    Bon courage en tout cas dans vos réflexions 🙂

  13. Bonjour, je trouve le principe du blog super intéressant, et je voie que la réussite y est !
    J’aimerai moi aussi avoir plus de réussite, mon blog est en pleine expansion et je voudrai avoir l’avis de quelques internautes svp.
    Le blog : http://muzikhall.wordpress.com/
    Merci =)
    A tres bientôt
    Ps: si je vous pouvez entrer en contact avc des internautes fidèles du web qu’y s’y connaissent bien dans l’informatique contacter moi muzikhallcontact@yahoo.fr
    Merci
    Bye !

  14. L’ecolo c’est dans l’air du temps… mais pour ma part c’est la tonne de propectus des hyper du coins qui arrivent tous les mardi…; (en moyenne 2.5 kg par semaine)…

  15. Je suis assez d’accord. C’est comme ceux qui veulent faire du tourisme vers à la réunion. (l’avion est un gros pollueur, c’est aussi le seul moyen raisonnable pour se rendre sur l’île)

Laisser un commentaire