Cave à vins mutualisée - JD and Co

Cave à vins mutualisée

Nous “jouons” pas mal en ce moment avec les milieux de la restauration et du vin… Quoi de plus logique que notre réflexion glisse sur la notion de fournisseurs de vins auprès des restaurateurs !

Le constat de base est qu’un certain nombre de restaurateurs considèrent la gestion de leur cave comme quelque chose de laborieux et de pesant : certes, une bonne partie des bénéfices d’un resto proviennent de la vente des vins, mais gérer une cave avec un nombre de références correct reste difficile, lié à certaines connaissances oenologiques que n’ont pas tous les restaurateurs, et nécessite un investissement relativement important et une trésorerie bloquée dans le stock de vins.

Cette idée de projet est donc une centrale d’achat, avec des lieux de stockages optimisés.

Une livraison “au jour le jour” correspondant aux besoins du restaurateur, avec un logiciel comptabilisant les stocks et évaluant les besoins. Ce logiciel, vraisemblablement “online”, aurait un certain degré d’intelligence et devra être capable d’estimer les besoins dans les jours à venir du restaurateur :

  • En fonction des jours (WE plus chargé…)
  • En fonction des saisons (ex : champagne à Noël)
  • En fonction des demandes du restaurateurs (demande spécifique sur une référence ou un type de vin)
  • En fonction de sélection de la part de l’organisme

Pour parfaire cette adaptabilité, le logiciel devra être capable d’imprimer la carte des vins en temps réel.

On peut également imaginer que certaines références rares pourraient être livrées à la demande (en quasi temps réel par un réseau similaire aux vendeurs de pizza ?).

On reprend ici les avantages d’une centrale d’achat, en terme de stockage et aussi et surtout de puissance pour faire baisser les prix auprès des fournisseurs.

Dans les multiples questions à se poser :

  • Doit on utiliser une structure de type COOP, où tous les restaurateurs adhérants seraient actionnaires ? Cette démarche à un sens puisqu’elle permettrait de réunir la trésorerie de départ, mais aussi de se démarquer des grossistes représentant un intermédiaire, et donc une marge supplémentaire
  • Une version conservant essentiellement la valeur ajoutée technique (le logiciel gérant les stocks en flux tendu) pourrait être un deal avec un grossiste existant
  • Le stock doit il être optimisé en flux tendu, ou au contraire constituer une valeur à part entière (une bouteille “de garde” se bonifiant, et prenant de la valeur, avec le temps)

Public visé : restaurants, en priorité ceux dont la tenue d’une cave fournie n’est pas l’absolue priorité/compétence. A terme, pourquoi pas des particuliers voulant bénéficier des mêmes services.

Business model : pourcentage sur les ventes, fructification des stocks avec des vins de garde

Cette idée vous intéresse ? N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires pour l’enrichir, apporter des suggestions, remarques… Cette page est vivante et va évoluer au fur et à mesure de vos cogitations.

Vous êtes développeur ? Créatif ? Spécialiste du domaine abordé ? Nous recherchons en permanence à monter et animer des équipes autour de ces projets, afin que ces idées deviennent autre chose que de simples articles dans un blog… Contactez nous !

1 réflexion au sujet de “Cave à vins mutualisée”

  1. Je trouve l’idée très intéressante…
    Je pense même qu’il est plus que probable que des restaurants soient très attirés par ce genre de système.
    Il faut en revanche s’y connaitre beaucoup beaucoup en oenologie… avoir des commerciaux oenologues quoi 😀
    Après, ce qui peut être intéressant, c’est qu’au pire, un abonnement mensuel soit à payer par les utilisateurs… ce qui implique même qu’une personne pourrait ne pas vouloir s’abonner sur un mois (fermeture annuelle du resto par exemple)… et il pourrait être sympa donc de proposer des tarifs d’abonnements moindre si la personne veut s’abonner 6 mois de suite…
    Après pour caler les tarifs de l’abonnement… il faut vendre des services…
    Les produits étant eux vendus en plus…

    L’abonnement permettrait par exemple à l’abonné de savoir qu’il sera livré du jour au lendemain, qu’il aura des conseils personnalisés, etc.

    Non je balance des trucs comme ca, pèle mèle, mais j’aime beaucoup l’idée 🙂

Laisser un commentaire