Presse quotidienne et Internet - JD and Co

Presse quotidienne et Internet

Pas beaucoup de mouvement sur ce blog, pour cause de surcharge de boulot !

J’ai peu l’habitude de vous parler de mes clients ici, ce qui est d’ailleurs peut être un tort ! C’est donc l’occasion de vous parler de la “mission” qui m’a plus que largement occupé ces dernières semaines, justifiant mon désert bloguesque récent !

J’ai eu la chance d’être intégré à l’équipe travaillant sur la refonte complète du site Internet des journaux du Groupe Centre France, dont le principal titre est La Montagne, l’indéboulonable quotidien auvergnat. J’ai déjà eu l’occasion de travailler ponctuellement sur divers projets du groupe, dont le site Centremploi, qui a été le premier projet de services d’eComs !

Je travaille donc depuis mi-novembre sur les sites Web du groupe, projet particulièrement ambitieux au vu du cahier des charges… et des délais imposés, puisqu’il fallait impérativement que la sortie du site coïncide avec la sortie du nouveau format du journal, prévu le 23 janvier. Le site vient de sortir, avec des délais respectés, et je suis plutôt fier du résultat final : full Java, avec un framework d’affichage et un autre de liaison avec les données fait maison, l’utilisation d’outils OpenSource, et d’un modèle objet le plus propre possible.

De belles ambitions techniques pour un beau cahier des charges fonctionnel, et surtout une équipe comme j’en ai rarement connu : en mode “commando” (4 à 5 personnes maxi, de grandes compétences techniques et une motivation inébranlable), ils ont réussi à faire de vrais miracles, car de l’avis de tous un tel site nécessiterait “normalement” une bonne année de conception et développement.

Outre le fait de bosser avec des gens intéressants, compétents et motivés, ce projet a été pour moi une belle expérience en terme de conduite de projet. Pas que tout fût parfait, loin de là, mais la gestion de crise, du stress, de la charge, a vraiment été gérée d’une main de maître. J’ai encore le souvenir d’une réunion de crise où tout semblait noir, et où le responsable informatique a su gérer avec sang froid la situation pour relancer le projet et les motivations… Les délais ont été tenu, au prix d’horaires de fous furieux, mais seul compte le résultat, et la satisfaction du produit fini ! 🙂

Vous pouvez visiter le site en cliquant ici. Tout n’est pas parfait, il reste quelques serrages de boulons à effectuer, et pas mal de fonctionnalités à créer, mais l’essentiel est là : un site modulaire, sur des bases techniques solides, et avec une équipe vraiment exceptionnelle !

Et puis ça a été l’opportunité pour moi de vivre “de l’intérieur” la naissance du nouveau format du journal, avec l’ambiance si particulière d’un organe de presse, surtout la nuit. Vraiment l’impression de vivre un moment particulier, et la fierté de dire “j’y étais” !

Pour cette jolie aventure humaine et professionnelle, Guillaume, Stéphane, Yoan Yohann Yoann (sgroumph !), Jean-François, FX, Sido, Etienne, et les autres, je n’aurai qu’un mot : merci 🙂

5 réflexions au sujet de “Presse quotidienne et Internet”

  1. Salut JD…

    Bien que je ne sois pas un adepte de la causette sur les “blogs locaux”, j’en suis toutefois un fervent lecteur… (peut-être vais-je finir par m’y mettre ?!)

    En cette belle journée pour le Groupe La Montagne Centre France, c’est avec beaucoup de satisfaction et d’émotion que je me retourne et regarde le travail accompli (même s’il reste certains calages et ajustements)…

    Effectivement nos chemins se sont recroisés : en 2000 sur centremploi (ta première mission eComs et nous notre premier site) et aujourd’hui, 8 ans après l’emploi et 10 autres sites entre temps, un beau projet et cette refonte totale de nos 4 sites rédactionnels. Le temps a passé !

    Brioches, croissants, sandwichs, bières (un peu, pas trop !) ; tous ces ingrédients ont partagé notre quotidien de stress, de développements, de debug, de tests, de “refresh”, de rires… mais aussi et surtout l’ultime ingrédient : une équipe soudée et dotée d’une motivation sans faille pour lancer cette V2 à temps !

    Mission effectivement réussie… Merci à tous (les mêmes, les autres… sans oublier Sido, Etienne) et merci à toi JD…

    Quelques heures de sommeil à récupérer (mes camarades ne me contrediront pas !) et l’aventure continue…

  2. Merci FX pour ton commentaire, effectivement c’est une vieille histoire que celle de ma collaboration avec vous 🙂 malgré les tensions inévitables vu les enjeux, cette dernière soirée restera un grand souvenir pour moi, avec une collaboration comme je les aime entre différents corps de métier, où l’on arrive a faire bosser ensemble des informaticiens, des chefs de projets, des rédacteurs, des gens du business…

    au plaisir de retravailler avec toi sur les extensions a venir du site ! et une petite pensée pour Bruno qui m’a permis de travailler avec vous la première fois, et sans qui, je m’en aperçois tous les jours un peu plus, beaucoup de choses n’auraient pas été possibles…

  3. Et oui, on y est, le défi de lancer simultanément les 4 sites internet avec le changement du format du journal est bel et bien relevé.
    Comme tu le disais JD, les clefs de la réussite de ce projet sont avant tout humaines, sans motivation, sans communication et sans esprit de corps nous n’aurions jamais pu affronter les difficultés que nous avons rencontré lors de notre parcours (et dieu sait qu’il a été semé d’embuches).
    Au risque de n’être pas très original, je tiens à remercier ici (et je le ferais certainement aussi dans mon blog), toutes les personnes qui ont participé à cette aventure (les mêmes cités ci-dessus) et qui ont su montrer leur détermination à vouloir faire de ce projet un vraie réussite.
    Je souhaite également tirer un coup de chapeau aux autres équipes et à Jean-François (notre responsable), avec qui nous étions en contact permanent, et qui ont travaillé à ce que le journal puisse aussi revêtir ce nouvel apparat de tabloïd qui lui va si bien.
    Je finirais par remercier tout particulièrement les deux personnes de mon équipe (Stéphane et Yoann) qui m’ont accompagné tout au long de ce périple technique sans jamais défaillir, et qui ont tout donné (au prix de nuit courtes et de sueurs froides) pour rendre cette réussite possible.

    Merci à toi JD et merci à tous.

    to be continued…

  4. Bonjour à tous,
    Bien que je ne fasse pas partie de cette aventure, j’ai pu a travers JD suivre légèrement ce projet de façon extérieure. Il m’a tout de suite parlé de cette ambiance de symbiose de travail et c’est vrai dans notre métier, ce n’est jamais évident de trouver une équipe comme telle. Alors apparemment, malgré le travail, malgré les coups de gueules et malgré JD (;-)) vous avez réussi, alors félicitations a tous ; et bravo JD car vu ton emploi du temps actuel, c’est vraiment un exploit qui bien sûr, mérite l’ouvertures de quelques bouteilles.
    A suivre

  5. Au nom d’une charite9 mal-comprise, vous faeetes taire la ve9rite9 satavlrice. Vous avez un peu la meame position cher Jean-Baptiste que certains e9veaques qui ne voulaient pas s’associer e0 la lutte contre le Te9le9thon il y a quelques anne9es au nom de la charite9 . Le cardinal Barbarin lui-meame disait e0 l’e9poque, je cite, que l’on y perd , de dire la ve9rite9. Il fallait taire la ve9rite9 (e0 savoir que le Te9le9thon finance les massacres d’embryons) pour ne pas que l’Eglise subisse les foudres des me9dias et de la politique. Il en est de meame aujourd’hui sur les questions sexuelles. On n’ose plus dire la ve9rite9 par peur de se faire lyncher, par peur que les me9dias s’acharnent sur les catholiques. Votre leitmotiv est le suivant : e9vange9lisons tant que cela ne nous cofbte pas. Si le sujet n’est pas politiquement correct, taisons-nous, couchons-nous devant l’ennemi . Ceux qui veulent re9duire le christianisme e0 une religion de Bisounours se trompe lourdement. L’e9vange9lisation est intrinse8quement lie9e au myste8re de la Croix. Paul VI, Jean-Paul II et Benoeet XVI en sont des exemples e9minents. Lorsque Paul VI a condamne9 toute utilisation de la contraception (Humanae Vitae), les me9dias se sont acharne9s contre lui. Lorsque Jean-Paul II a condamne9 l’avortement (Evangelium Vitae), les me9dias se sont acharne9s contre lui. Lorsque Benoeet XVI a ose9 dire la ve9rite9 dans l’avion qui le menait en Afrique, les me9dias se sont acharne9s contre lui. A chaque fois, l’e9vange9lisation vraie (c’est-e0-dire une e9vange9lisation qui conjugue charite9 et ve9rite9 pour le salut e9ternel des personnes) est lie9e e0 la souffrance de la croix, aux quolibets du monde. Vous ne pouvez pas passer e0 cf4te9 de la Croix. C’est e0 cela que l’on reconnaeet une e9vange9lisation vraie : e0 la souffrance !Aujourd’hui, il nous faut e9vange9liser avec charite9 les personnes homosexuelles. Leur dire bien en face que leurs actes mettent gravement en jeu leur salut e9ternel est l’urgence Nb01 pour un catholique. Voile0 la premie8re des charite9s ! Il y a de nombreux catholiques qui priaient le chapelet e0 genoux ce soir-le0 non pas par provocation comme le croient certains mais pour leur salut e9ternel ! Avez-vous bien conscience cher Jean-Baptiste, que vous eates responsables par l’e9vange9lisation vraie du salut de vos fre8res ? CEC Nb01868 : ab Nous avons une responsabilite9 dans les pe9che9s commis par d’autres […] en ne les empeachant pas quand on y est tenu bb.Malheureusement, les Occidentaux e9tant quasiment tous plonge9s dans un relativisme fou, ils n’arrivent plus du tout e0 distinguer le bien du mal. Meame des catholiques comme Glorious n’arrivent plus e0 voir le mal face e0 des actes gravement immoraux, contraire e0 la Loi naturelle ! Leur liberte9 de s’embrasser prime sur leur salut e9ternel . Voile0 un peu pre8s ce que preache Glorious et assimile9s. Ont-ils vraiment conscience que le salut de leur fre8re homosexuel comme ils le disent dans leur lettre est en jeu ? Pourquoi ne pas vouloir prendre au se9rieux la Parole de Dieu et la doctrine de l’Eglise sur ces actes infe2mes ? Pourquoi ne pas vouloir prendre au se9rieux ces personnes tombe9es dans des pe9che9s graves ? Les catholiques qui sont intervenus ont sfbrement beaucoup plus dans leur coeur le Salut des homosexuels que ceux qui n’y voient que du feu, qui y restent comple8tement indiffe9rents. Lorsque la petite The9re8se voulait le Salut de Pranzini, elle s’offrit en holocauste de souffrance et de prie8re ! Elle n’est pas reste9e indiffe9rente face e0 ses crimes horribles qui mettaient son e2me en danger. Il en est de meame aujourd’hui pour les catholiques. On ne peut pas rester indiffe9rents face e0 des personnes qui se damnent par leur crime contre-nature qu’est l’acte homosexuel. On ne peut pas dire comme Glorious : Et alors ? . Il faut prier, souffrir, se mortifier pour leur conversion, pour qu’ils puissent embrasser au moins comme Pranzini un Crucifix avant de mourir.J’ai bien peur qu’un certains nombre de catholiques ne re9alisent pas ce que le Christ e0 souffert pour nous. C’est sfbr, c’est beaucoup plus difficile de suivre les saintes femmes jusqu’au Calvaire, de ne pas abandonner le Christ face au monde qui le perse9cute de crachats, de clous et d’e9pines bien e9videmment incarne9 aujourd’hui chez les pe9cheurs. ab Il a e9te9 transperce9 e0 cause de nos crimes,
e9crase9 e0 cause de nos fautes bb (Isaefe 53). Si certains catholiques prenaient vraiment conscience de cela, ils seraient venus prier le chapelet. Ce 18 mai 2010, ceux qui crachaient des insultes sur la Sainte Face du Christ, qui scandaient des blasphe8mes horribles sur Sa Sainte Me8re, ce n’e9tait pas les catholiques. Au contraire. Comme les saintes femmes, les catholiques priaient e0 genoux au pied de la Croix en interce9dant pour eux, en demandant pardon e0 Je9sus-Mise9ricorde pour tant de crimes horribles, en lui demandant de ne pas leur retenir ces nombreux pe9che9s lui brisant une fois de plus son Sacre9-Coeur. Les Glorious et compagnies n’ont pas eu le courage d’aller jusqu’au Calvaire consoler Je9sus. Ils se sont enfuis comme des le2ches. Le Christ ne s’est pas fait crucifier sous les chansons de pop-louanges, mais sous les pe9che9s des hommes. Venir le secourir et le consoler dans ses souffrances, c’est la te2che Nb01 des catholiques (du moins, pour ceux qui ont encore conscience que le pe9che9 existe). Pour Glorious, s’embrasser entre homosexuels n’est pas un pe9che9. Et alors ? Voile0 ce qu’ils disent ce matin dans LyonCapitale. Kyrie eleison.C’est trop facile de nous fasciser . Il n’y a pas d’un cf4te9 les gentils et les me9chants. Il y a d’un cf4te9 des personnes qui ont conscience que le pe9che9 existe, que le pe9che9 a crucifie9 Je9sus sur la Croix, qui font tout pour consoler Je9sus et de l’autre, des catholiques apparemment indiffe9rents au salut de leurs fre8res, ne prenant pas conscience que le pe9che9 blesse le Coeur du Christ, qu’il contamine le monde pour perdre de nombreuses e2mes.Pour finir, je vous laisse avec ces quelques lignes du Cardinal Wyszinski : ab Pour un apf4tre, le te9moignage rendu e0 la Ve9rite9 est essentiel. Et cela exige toujours la force. La plus grande faiblesse de l’apf4tre est la peur. C’est le manque de foi dans la puissance du Maeetre qui re9veille la peur ; cette dernie8re oppresse le cœur et serre la gorge. L’apf4tre cesse alors de professer. Reste-t-il apf4tre ? Les disciples, qui abandonne8rent le Maeetre, augmente8rent le courage des bourreaux. Celui qui se tait face aux ennemis d’une cause enhardit ces derniers. La peur de l’apf4tre est le premier allie9 des ennemis de la cause. La terreur utilise9e par toute dictature est calcule9e sur la peur des apf4tres. Le Christ ne s’est pas laisse9 terroriser par les hommes. Sorti dans la foule, il dit avec courage : ab c’est moi bb.

Laisser un commentaire