Olivennes, Sarko, les pirates, et nous et nous

Ca fait quelques jours que je lis les réactions au “rapport Olivennes” sur le piratage internaute avec à la fois intérêt et perplexité. Difficile de trouver sa voie (et sa voix 😉 ) dans ces réactions toutes très partisannes.

En gros, les “marchands” sont contents, les défenses de consommateurs sont mécontents, la routine quoi. Le bon vieux coup du “10 000 participants selon les organisateurs, 200 selon la police”.

D’un autre côté, j’ai souvent été choqué des discours très libertaires de certains, alors que certains ne font que défendre un comportement inacceptable de téléchargement à tout va.

Bon, et après ? J’ai été content de voir un avis posé et censé de Pierre Chappaz, qu’on ne peut pas accuser d’être anti-marchands (sa précédente entreprise, Kelkoo, vivait entièrement de “l’acte d’achat”), pro-libertaire (ses différents projets utilisent des technos propriétaires), ou anti-sarko (il l’a soutenu lors de la dernière présidentielle, si je me souviens bien). Et il reste très critique envers ce dossier, car il y a effectivement de quoi l’être.

Ce qui m’a frappé, en relisant le discours de Sarkozy suivant la remise du dossier, c’est le fait qu’il est à la fois très porteur pour le commun des mortels (le style “bon sang il a raison !”) et choquant pour des gens plus au fait des détails du dossier. Plein de choses en fait peuvent heurter :

  • Le fait que Denis Olivennes soit à la fois juge et partie, puisqu’il est le patron de la FNAC, était sans doute maladroit, pour le moins
  • La façon dont se sont déroulés les auditions a été sujet à polémique (des fuites et commentaires ont filtré sur le rapport final avant que les parties les plus “libertaires” ne soient entendues, APRIL et autres)
  • J’aimerai vraiment qu’on puisse travailler sur de vrais chiffres sur la baisse d’activité des “majors”, c’est pas dire pas seulement sur la baisse de vente des CD, mais en incluant le chiffre d’affaire des DVD musicaux, des téléchargements légaux sur le net, etc..
  • Déléguer tout le côté “délatoire” aux fournisseurs d’accès est à la fois une façon de bouter en touche, de les responsabiliser abusivement, et aussi de se débarasser d’une partie plutôt délicate : la faisabilité technique de tout ce flicage ! Mes amis de la PAFE diffusent leur propres films en peer-to-peer via eMule et consors, est ce que ça en fait des pirates ?
  • Comment filtrer alors ? Soit en coupant brutalement le robinet, en interdisant le P2P par exemple, ce qui serait particulièrement crétin, soit en rentrant plus dans le détail et donc en fouillant le contenu des données diffusées. Demander aux fournisseurs de le faire ? Il peuvent certes. Mais ça n’est pas si loin du fait de demander à un bistrotier d’écouter les conversations de ses clients au comptoir, et d’en faire des comptes rendu…
  • Prévenir les “fautifs” par mail est une mesure qui prouve la déconnexion totale de la réalité des auteurs de ce rapport : comme la plupart des utilisateurs d’Internet, je n’utilise JAMAIS l’email fourni par mon FAI, et je ne la consulte jamais : il n’y a que du spam ! Je préfère largement diffuser une adresse “neutre”, qui ne changera pas le jour où je déciderai de changer de fournisseur.
  • Et enfin, et surtout, les déclarations de bonnes intentions sur le fait d’abandonner les DRM ne vaudront jamais grand chose tant qu’elles ne seront pas concrétisées par l’abandon de la loi DAVDSI, qui crédibilise complètement ces verrous.

Difficile de lutter contre un projet de loi qui va “dans le bon sens populaire”. Mais il faudrait effectivement qu’un jour, les décideurs comprennent que le domaine de la propriété numérique est infiniment plus complexe que le vol “dans la vie réelle”, et que les internautes, même s’ils ont un comportement qui est tout sauf tout blanc pour une bonne partie d’entre eux, peuvent difficilement être comparés à des voleurs de poule…

Du changement !

Cela fait maintenant plus de 6 ans que je travaille en indépendant, puisque j’ai créé eComs Consulting en octobre 2001 (pour l’anecdote, j’ai ‘bouclé’ le dossier des formalités le 11 septembre 2001 dans l’après midi, ce qui a d’emblée donné une ambiance gaie et optimiste pour le lancement de ma boite 😉 ). Malgré pas mal de moments difficiles, je n’ai jamais regretté ce choix d’une vie en “freelance”, avec toute la liberté de mouvement et de temps que cela comporte. J’étais donc très très loin de m’imaginer reprendre une activité salariée ! Et pourtant…

Je suis (enfin, je serai, je commence semaine prochaine !) très officiellement embauché chez Prizee en tant qu’architecte de leurs projets software, et en particulier de la refonte interne du site, qui sortira en 2008. On m’a déjà demandé dans mon entourage, depuis que j’ai annoncé ça, de faire des plans, de choisir du papier peint, et autres blagounettes du genre, je vous propose donc pour comprendre un petit peu plus en quoi consiste ce titre (un peu autoproclamé, je dois dire 😉 ), de regarder cette définition chez Wikipedia 🙂

Prizee (voir cette fiche de présentation), c’est plus de cent salariés, 17 millions d’utilisateurs enregistrés, plus de deux millions de visiteurs uniques par mois, et une progression du chiffre d’affaire de plus de 6000% en 5 ans! Un joli défi personnel, donc, pour une belle structure ! La société est pleine d’ambitions, et prévoit une croissance qu’il va falloir traduire très concrétement en terme de développement du logiciel gérant le site. Les choix technologiques liés a ces évolutions vont donc reposer en partie sur mes frêles épaules, inutile donc de vous dire que je suis impatient de me jeter dans ce projet tête la première !

Et eComs ? et Octolys ? j’ai délibérément fait le choix de ne pas faire une croix sur cette partie de mon activité, dont je suis très fier et que j’ai mis longtemps a mettre en place. Je continuerai donc à travailler en indépendant sur une partie de mon emploi du temps, même si effectivement je vais du coup me concentrer sur certaines parties de mon activité, et en délaisser d’autres.. Grands changements de ce côté ci donc, j’en reparlerai lorsque j’aurai un peu “vécu” de l’intérieur cette nouvelle organisation…

Hotspots en France : le top du top !

Pour une fois, j’étais en avance pour prendre mon train gare de Lyon l’autre jour en rentrant de Paris.

Une fois confortablement installé (merci la prise secteur dans les nouveaux Téoz!), je me suis dit “Tiens, si j’allais scruter mes mails”, et donc, je suis parti à la recherche d’un Hotspot. Chouette, y’en a un, je me connecte, et j’arrive sur une jolie page d’accueil me proposant de me connecter avec différents opérateurs. Cool, je peux donc faire mon choix 🙂 Continuer la lecture de « Hotspots en France : le top du top ! »

Vers un nouvel eldorado ?

L’iPhone qui va bien finir par arriver en France bientôt (et qui me fait baver un peu plus de jour en jour….!), le vrai-faux GPhone qui a fait tant parler, la vraie initiative de Google en ce domaine avec Android, beaucoup de choses changent dans le milieu de la téléphonie.Quels sont les faits ?

  • Un milliard (!) de téléphones ont été vendus en 2006 dans le monde, contre par exemple 200 millions d’ordinateurs personnels
  • Le moindre téléphone à 1 euro inclus aujourd’hui un appareil photo, un lecteur MP3, et parfois même un OS “intelligent” (bon, ok, un Windows Mobile !)
  • Le téléphone mobile est l’objet que l’on a le plus souvent avec soi, devant même ses papiers d’identité
  • Les interfaces utilisateurs deviennent ENFIN intuitives et utilisables sans avoir à potasser la doc pendant des heures.
  • Les opérateurs commencent à considérer sérieusement à ne plus facturer les données Data au volume ni à la durée, la solution forfaitaire étant la seule envisageable pour avoir des applications connectées en permanence

Continuer la lecture de « Vers un nouvel eldorado ? »

On se présente ?

J’essaie de faire de plus en plus d’efforts pour avoir des présentations agréables en support de mes cours : avec Keynote, le soft d’Apple qui est l’équivalent de Powerpoint (mais en vachement mieux, bien sûr 😉 ), en soignant le contenu, la forme…

Au hasard des sites et blogs, on peut trouver pas mal de recommandations, de “règles” et d’astuces pour réussir ses présentations… Attention, c’est souvent contradictoire (comme souvent 😀 ). A noter que ces règles s’appliquent surtout aux présentations de type keynotes ou conférences, pas vraiment aux cours que j’anime moi (même si j’essaie de m’inspirer de tout ça, bien sur…. 🙂 )
Continuer la lecture de « On se présente ? »

Rendre ses mails désirables

Disclaimer : article en cours de rédaction. Je vous le met quand même car il faut bien que je sorte un ou deux trucs sur ce blog de temps en temps 😉 Mais certains détails restent à régler, entre autre parce que je ne me suis pas encore sorti de tous mes soucis pour pouvoir envoyer moi même des mails !! 😉

Je vous préviens tout de suite, rien de sexy ou de marketing dans ce post, mais un truc technique bien rasoir : comment mettre toutes les chances de son côté pour que les mails que l’on envoie (depuis un script PHP, par exemple), arrivent à l’expéditeur sans passer par les X filtres de spam qui sont installés un peu partout…

Continuer la lecture de « Rendre ses mails désirables »