eCommerce et paiement en ligne

Comme je l’avais annoncé en ouvrant ce nouveau site, je vais au fur et à mesure de leur mise à jour mettre en ligne mes différents cours, en libre téléchargement.

Je commence par une présentation sur le sujet de l’eCommerce vu par le biais de ses différents moyens de paiement : cartes bancaire, PayPal, micropaiments… La présentation aborde également divers problèmes de sécurité, cryptage, phishing, et autres.

Vous pouvez visualiser une version PDF du support en cliquant ici. Notez qu’il s’agit d’un support de projection, et non d’un cours à proprement parler. Il vous manquera donc le “commentaire audio”, en quelque sorte 😉 J’ai utilisé comme à mon habitude l’indispensable Keynote d’Apple pour préparer cette présentation, je peux fournir le .key si ça intéresse du monde…

Il s’agit de ma première publication dans ce domaine, et la toute première version du document, pour un cours que je vais donner à l’IUP Infocom de Clermont-Fd. Toute remarque est donc bienvenue 🙂

Notez que ce document est diffusé sous licence Creative Commons. Merci de consulter les conditions de cette licence 🙂

Lancement de Vista en France

Que diriez vous d’un système d’exploitation qui vous permet de gérer vos fichiers et images ? D’afficher l’heure à l’écran ? Qui permet de visualiser une vidéo et de travailler dans une autre fenêtre en même temps ?

Je suis en train de vous parler de Windows 3.1, là…? Eh bien non, il s’agit de la pub-reportage pour Windows Vista diffusée sur TF1, et présentée par des grands spécialistes des technologies à la TV, Michel Chevalet, euh, non, les frères Bodganof, euh, non, Flavie Flament !

Franchement, c’est complètement risible, ya pas d’autres mots. Outre le fait que la pub présente des vidéos de pub pour d’autres marques (???), tout ceci est d’une rare bétise. Sur le mode “confidences entre copines”, rien n’est fait pour vendre le produit, alors qu’il y aurait quand même beaucoup à dire…

Le lancement de Vista ne semble pas être un très grand succès “en direct”, comme c’était prévisible. Cet OS profitera tranquillement du monopole de MS pour se diffuser largement au fur et à mesure du renouvellement de parc matériel, comme ça avait été le cas pour XP. Etait-ce une raison pour faire une campagne aussi ratée ? Devant un tel travail de communication, je n’ai qu’un mot à dire : woouahoo !

Update : Le plus drôle restait à venir… L’Internaute a publié récemment des photos de bureaux de célébrité. Et regardez ce qu’on voit sur le bureau de Flavie…

Flavie et son joli iMac

Vers la fin des DRMs ?

Bon, je m’étais bien juré de trouver de quoi parler d’autre chose que de Steve Jobs dans les jours à venir sur ce blog… Mais là… encore une fois, il bluffe tout le monde, impossible de passer à côté :

Thoughts on music, by Steve Jobs

Et c’est… énorme ! Jamais je n’avais lu une vision avec autant de recul et en même temps d’implication concrète sur la grande question des DRM. Et le fait que ça vienne du plus grand “diffuseur” de DRM actuellement, le big boss de l’iTunes Store, risque de déclencher une lame de fond sans précédent. Rarement Jobs aura utilisé le “texte” pour s’exprimer, et c’est un grand coup.
Sur la forme, c’est une analyse dépassionnée et pertinente du marché des DRM ce que représentent les DRM pour les “big four” marchands de musique, l’implication dans le marché des baladeurs. Et sur le fond, ça nous amène à la conclusion inévitable : les DRM doivent mourir. Mais, et c’est ce qui change tout, cette conclusion n’est pas une histoire de croyance ou de philosophie, mais une conclusion logique et inéluctable à un constat dépassionné de la situation actuelle, et le blocage qui en découle.

Il faut maintenant voir ce que tout ça va donner dans les semaines à venir… Difficile d’imaginer une absence totale de réactions…!

L’histoire d’Apple par ses keynotes

Plus qu’aucune autre entreprise du petit monde des nouvelles technologies, Apple vit au rythme de ses keynotes, ces grands-messes menées par Dieu Steve pour nous présenter les derniers produits en date.

La Keynote de janvier 2007 fût bien sûr marquante, avec l’iPhone, mais les autres ont souvent été le théâtre d’annonces fracassantes et spectaculaires.

Je me suis amusé à recenser les principales, disponibles sur le net le plus souvent sur YouTube. Cliquez ici pour lire l’article !

Mails hébergés par Google : premier bilan

Je vous l’avais promis, je ferai un premier bilan de ma précédente expérimentation concernant l’utilisation de Google pour héberger mes mails pros.

C’est globalement très très positif :

  • Apparemment, plus aucun mail perdu (même si c’est difficile a affirmer à 100%) : c’était le point essentiel qui m’avait fait quitter ma solution précédente, le fait que le filtre anti-spam m’occultait certains mails qui m’étaient vraiment destinés.
  • Le filtre anti-spam de Google est vraiment très très fort, je suis passé d’environ une centaine de spams (après filtre!), à une dizaine de mails par jour. Il subsiste deux trois mails par jour qui “polluent”, mais ça devient très acceptable
  • L’accès POP/SMTP est un vrai bonheur, la récupération des mails est très rapide, et le SMTP fonctionne depuis n’importe où, sans être bridé par un FAI quelconque
  • Le fait de stocker une copie de tous ses mails en émission et en réception sur son compte GMail est très confortable, ça m’a sauvé la mise à plusieurs reprises, me permettant de scruter des vieux mails depuis chez un client. En outre, l’interface GMail dispose d’un moteur de recherche (logique 😉 ) extrêmement rapide et performant
  • Il n’existe malheureusement pas en standard de solution de sauvegarde de son compte mail en ligne. Mais vous trouverez sur le blog de Xavier une solution très acceptable.
  • Deux petits bémols techniques : pas d’interface IMAP (merci à Bertrand de me l’avoir fait remarquer), et la liaison GTalk<->GMail semble encore fragile (en théorie, il est possible d’être prévenu de la réception d’un mail via son messenger, mais l’URL fournie pour visualiser le mail ne pointe à priori pas sur la bonne page)

En résumé, si ce n’est la philosophie de l’ensemble (confier ses mails à un prestataire externe, réputé pour son côté “Big Brother” et l’exploitation qu’il fait des données qu’il manipule), c’est vraiment une solution que je conseille sans aucune réserve !

PS : on m’a posé la question de la migration, qui pour moi s’est bien déroulée : le temps que les DNS “basculent”, j’ai eu une partie des mails qui sont arrivés sur l’ancien serveur, et une partie sur le nouveau, mais à priori aucune perte. En moins de 48h, tout était réglé.