Ca spécule dur…

Le 1er Avril 1976 naissait dans un garage Californien (histoire plus que connue…) une société créée par deux barbus dont le but était de rendre accessible l’informatique à des budgets “personnels” (je préfère dire ça plutôt que de parler de “grand public”, on en était loin!) : Apple était né.

30 ans après, les aficionados de la marque se demandent ce que leur firme préférée leur prépare… Des mises à jour d’ordinateurs existants ? Un nouvel ordinateur en série ultra-limitée, comme le Spartacus des 20 ans de la marque ? Rien du tout ?


Le Spartacus, premier ordinateur avec écran plat incorporé

Pour l’instant, rien n’a été annoncé, même pas une date de “Special Event” comme Steve Jobs sait si bien les faire…Faut dire que le 1er Avril tombe un samedi, grrr !


Steve Jobs en short sur Internet!!!

Bon allez, on prend les paris : de nouveaux iBook qui s’appelleront MacBook, et un iPod super spécial avec écran géant et qui préfigurera les iPod vidéo qui ne sortiront “vraiment” que bien plus tard. En tout cas Steve, pas de blague hein ! Pas de MacBook Pro 13 pouces tout de suite, parce que j’en veux un, et j’ai pas les sous pour l’instant !!

Et vous, vous pariez sur quoi ? Réponse dans quelques semaines…

La guerre des blogs a commencée

Aaaaaah un bon débat comme je les aime 🙂

L’auvergne n’est pas qu’un plateau de fromages, elle a une autre grande particularité depuis peu : elle est plutôt très dynamique du côté du net ! On a en effet la chance de pouvoir surfer sur un certain nombre de sites communautaires et personnels, blogs, forums, ou autres, grâce a quelques uns, on a réussi à palier le manque de dynamisme des médias officiels par le travail d’indépendants

Autre particularité internaute auvergnate : on doit avoir un des derniers journaux de la PQR (Presse Quotidienne Régionale) qui n’a toujours pas de site Web, faute entre autre à des négociations sur les droits d’auteurs qui ont trainé pendant des années.. Les choses se débloquent petit à petit, mais du coup un grand vide s’est formé, partiellement rempli par ces petits indépendants.

Les choses se corsent aujourd’hui un peu, avec l’arrivée des premiers essais officiels du groupe Centre France, mais aussi et surtout avec l’apparitions de “groupes”, informels certes, mais bien réels, pronant bien sûr tous l’interopérabilité et la collaboration (la fameuse “syndication” liée à la technologie RSS), alors que derrière ce cache-sexe se trouve une réelle difficulté à vraiment communiquer (et pas de gueguerre supplémentaire merci, vu de l’extérieur tous en sont au même point 😉 ).

Pour exemple, je vous invite a lire ce fil de discussion, particulièrement représentatif de cet état d’esprit.

Est ce navrant et dommage ? Est ce finalement inévitable voire une bonne chose ? L’esprit de compétition amène souvent à de belles choses, mais aussi parfois à une atmosphère et un état d’esprit pas toujours très sain… Personnellement, je me régale à pouvoir lire toutes ces contributions, je n’ai jamais été autant informé de la vie de ma région

Bon, et puis quand est ce que je pourrais m’abonner à un “La Montagne” en ligne ?