Le Web V12.43

Ca y est, le web est à nouveau à la mode! Mais attention hein, pas le Web ancien qui a coûté des milliards aux pauvres investisseurs, non non, le web 2.0, le web réinventé, enfin convivial, communautaire, interactif, débarrassé des scories et contraintes techniques des premiers sites web !

Shake your moneymaker ! Le web 2.0 est là et il va falloir sortir les sous pour financer tout ça, et sortir les sites qui vont générer les revenus futurs…

Bon, euh….. très bien tout ça, mais si on essayait pour une fois de dissocier les fantasmes techniques des informaticiens des besoins réels des utilisateurs ? Loin de moi l’idée de cracher dans la soupe : les principales innovations techniques liées à ce fameux “web 2.0” (les flux RSS, Ajax, XUL et consors) font aujourd’hui partie de mes préoccupations principales, et apportent réellement de grandes avancées par rapport à ce qu’on a connu jusqu’ici.

Mais de là à aller jusqu’à dire que tout va changer et être révolutionné…hum…. Il ne s’agit quand même grosso modo que d’améliorations somme toute logiques, et qui, en partie, sont plus là pour faciliter la tâche du développeur que pour le bienfait de l’utilisateur final

Le web évolue, et va vers des perspectives qui m’épatent quotidiennement : la grande liberté d’expression des blogs, des Wikis, l’universalité de l’information diffusée en RSS, les podcasts, tout va vers une facilitation des échanges d’informations, et surtout rend le websurfeur moins… passif, en lui donnant les outils pour intervenir dans la vie d’un site web. Mais, de grâce, arrêtons de nous plier à des discours purement mercantiles ! Le web n’en est pas à sa version 2.0, il évolue depuis plus de 10 ans, et si l’on veut vraiment parler en terme de versions, il en serait plus aujourd’hui en version 12.43 ! Tiens, d’ailleurs, va falloir que je vende ce concept a mon prochain client…. 😉

One More Thing…

Ca y est, je suis Apple-maniaque, Mac-ophile, et tutti quanti !

Il y a maintenant un an et quelques jours, je vous annonçait
ici même que je passais au Mac pour mon ordinateur “de tous les jours”… Essai plus que transformé, puisque je pourrais difficilement aujourd’hui faire un retour en arrière ! Cet ordinateur est une vraie merveille à utiliser au quotidien, j’y retrouve tout ce dont j’ai besoin, et souvent plus, avec une convivialité et une stabilité que je n’ai jamais vue jusqu’ici…

Il ne me manque vraiment rien, si ce n’est les jeux, mais bon, le gosse que je suis a craqué pour une PSP récemment, alors…. 😉

Au delà de la qualité de leurs produits, une des particularités d’Apple est le très sentiment d’appartenance, d’attachement, de leurs clients. Et ça n’a pas loupé : quelques mois après mon mac, je m’offrais mon premier iPod (et même un deuxième récemment, avec le nano), et j’attend aujourd’hui avec frébilité les annonces de nouveaux produits de Steve Jobs qui doit faire une conférence le 12 octobre…

Tout ça me fait penser qu’il est encore possible d’avoir une politique produit dans les nouvelles technos à la fois innovante, respectueuse de ses clients, de grande qualité, tout en générant des profits considérables ! A méditer…